ZT Systems concentre huit serveurs ARM dans un unique rack 1U

Réseaux

Le R1801e de ZT Systems réunit 8 modules serveur dans un rack au format 1U, avec une consommation électrique de moins de 80 W. Une prouesse rendue possible par l’adoption de l’architecture ARM.

Aujourd’hui, seuls deux secteurs de marché manquent encore au tableau de chasse des processeurs ARM : les PC personnels et les serveurs.

Nombre de systèmes de stockage réseau (NAS pour Network Attached Storage) utilisent d’ores et déjà des puces ARM. ZT Systems franchit une nouvelle étape en proposant le premier véritable serveur ARM. Le R1801e intègre jusqu’à huit modules dans un unique châssis rack au format 1U. À cette exceptionnelle densité, il faut ajouter une consommation électrique inférieure à 80 W pour l’ensemble de la machine (soit moins de 10 W par module serveur). Le refroidissement du R1801e est entièrement passif.

Chaque module est architecturé autour d’un composant ARM Cortex-A9 bicœur cadencé à 600 MHz – un STMicroelectronics Spear 1310 -, assisté de 1 Go de DDR3 à 1333 MHz, de 1 Go de mémoire Flash (pour l’OS et les applications) et d’un module SSD de 80 Go. Deux ports Ethernet Gigabit sont présents par serveur. Le tout est piloté par une distribution Linux Ubuntu.

Le Spear 1310 n’est pas conçu spécifiquement pour les serveurs. La solution graphique est ainsi inutile… contrairement au module de chiffrement matériel. Le R1801e sera parfait pour mettre en place un serveur web, à condition toutefois de miser sur l’affichage de pages statiques. Il faudra utiliser les langages interprétés – comme PHP – avec parcimonie… en attendant des serveurs ARM pourvus de puces plus rapides.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur