Intel ouvre la voie du NUC aux stations de travail ultra compactes

ComposantsPCPoste de travail
Intel Nuc
8 2

Dédié aux joueurs, le dernier mini PC d’Intel pourrait également intéresser les professionnels en manque de puissance processeur et graphique.

Avec son Nuc Kit NUC6i7KYK « Skull Canyon », Intel présente sa définition du PC de jeu ultra compact. Une approche qui pourrait trouver des débouchés dans le monde des stations de travail et de la bureautique lourde.

Dans un format de seulement 21,1 x 11,6 x 2,8 cm, la firme arrive à placer un processeur Core i7-6770HQ, comprenant quatre cœurs (huit threads) cadencés à 2,6 GHz (3,5 GHz en mode Turbo). Cette puce comprend un GPU Iris Pro Graphics 580 pouvant fonctionner jusqu’à 950 MHz et capable ici de piloter deux écrans en 4K (voire une troisième, au travers du connecteur USB Type-C de la machine). Une solution efficace, qui pourra être remplacée par un GPU externe, connecté au port Thunderbolt 3 ici présent.

Puissant, mais sous Windows 10

Ce moteur sera épaulé par un maximum de 32 Go de DDR4 à 2133 MHz et par deux unités de stockage flash au format M.2, fonctionnant au besoin en mode PCI Express NVME. Si l’on fait abstraction du design gamer de cette machine (des offres plus discrètes seront proposées par Intel), sa configuration est digne de celle de stations de travail d’entrée de gamme.

Le tout sera accessible en mai à des prix à faire pâlir les possesseurs de workstations, puisque la machine seule (sans mémoire, stockage flash et Windows) sera proposée pour 699 dollars HT, soit environ 750 euros TTC. Attention toutefois, car puce Skylake oblige, le support de Windows 7 et Windows 8.1 ne sera pleinement assuré que jusqu’à mi-2018.

À lire aussi :
Les mini PC d’Intel et de Gigabyte adoptent les puces Broadwell-U
CES 2016 : Intel met du Core m dans ses Compute Stick
Intel lance sa vague de processeurs Core vPro 6G


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur