Les premiers pas de LibreOffice en mode Cloud

BureautiqueCloudCollaborationDéveloppeursEditeurs de logicielsLogicielsOpen SourceProjets
7 63 Donnez votre avis

Après plusieurs années de réflexions et de travaux, la version Cloud de la suite bureautique Open Source LibreOffice se dévoile en mode expérimental.

On l’attendait pour début 2016. Finalement, la version SaaS d’OpenOffice vient officiellement de faire ses premiers pas. Elle est le fruit des efforts communs entre Collabora Productivity société de conseil dans les services LibreOffice et de ownCloud, éditeur de solution d’hébergement et de partage de fichiers, à la mode Dropbox.

Le service a été baptisé CODE, (Collabora Online Development Edition). Il s’adresse aux développeurs pour tester les différentes fonctionnalités de la suite en ligne. Concrètement, elle est intégrée dans une machine virtuelle hébergée sur un serveur ownCloud. Aucun support n’est prévu pour l’instant sur CODE, les deux partenaires envisagent de lancer une offre commerciale basée sur CODE en 2016.

Pas de changement particulier avec la version desktop, un point mis en avant sur le blog de ownCloud. « Le rendu utilisé est identique à la version PC, ce qui signifie que les documents seront à l’identique en ligne et et hors ligne. Rien n’a été ajouté ou enlevé sur les images, les présentations, les tableaux, les graphes, les styles. C’est unique à LibreOffice par rapport à d’autres suites en ligne qui à travers leur moteur de rendu modifie certains éléments. »

Libreoffice online code 1

Une pré-version basique en attente d’enrichissement

Nonobstant, cette preview est perfectible précise nos confrères d’Infoworld, la plateforme est un peu lente et les fonctionnalités sont encore restreintes. Elle permet néanmoins d’éditer et de créer des documents texte, des tableurs et des présentations basiques. Un choix assumé par les concepteurs , « cette première version est une mouture basique, l’enrichissement des fonctionnalités dont la collaboration est sur la feuille de route ».

Un chemin encore long à parcourir pour concurrencer des acteurs comme Microsoft avec Office 365 ou les Google Apps. La firme de Redmond est très offensive sur sa suite bureautique et collaborative en ligne. Sa stratégie de rendre gratuites les applications Office sur mobile et sur tablette aussi bien pour iOS que sur Android a séduit les utilisateurs.

A lire aussi :

LibreOffice Online devrait atteindre le nuage en 2016
LibreOffice 5.1 gagne en performance et en interopérabilité


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur