Vaio + Toshiba + Fujitsu : les Japonais s’allient pour survivre

PCPoste de travail
1 13 1 commentaire

L’alliance de la dernière chance ? Vaio – l’ex-filiale de Sony -, Toshiba et Fujitsu sont sur le point de s’allier dans le PC, pour reprendre la main sur leur marché domestique.

Viao Corp, l’ex-filiale de Sony spécialisée dans la fabrication de PC, est sur le point de clore son rapprochement avec les deux autres industriels japonais présents sur ce marché : Fujitsu et Toshiba. Hidemi Moue, le Pdg de Japan Industrial Partners, le fonds qui contrôle désormais Vaio, espère sceller le regroupement des forces japonaises avant la fin mars. L’opération doit permettre aux industriels de mutualiser leur R&D et de peser davantage sur leur marché intérieur. Cette alliance entre Japonais vise en effet uniquement le marché local, et vise à concurrencer le leader actuel du marché nippon, Lenovo Nec. Ensemble, Vaio et ses alliés devraient peser à peu près autant que la co-entreprise sino-nipponne.

L’emprise du trio Lenovo, HP, Dell

L’alliance n’en suscite pas moins quelques interrogations quant à la volonté de Toshiba de poursuivre ses activités dans le PC en dehors de l’archipel (l’industriel vend ainsi des PC B2B en Europe et clame son intention de poursuivre cette activité). Empêtré dans un scandale comptable, le groupe a dû démentir toute velléité de se retirer de ce marché. Et ce, même si ce dernier se réduit comme peau de chagrin. D’abord parce que les trois leaders du secteur, Lenovo, HP et Dell, ont ces derniers mois renforcé leur emprise, laissant de moins en moins de place à la concurrence.

Ensuite, parce que le segment est en pleine récession. Après une année cauchemardesque en 2015 (avec des ventes en recul de 15 %), le cru qui s’amorce devrait être plus stable, même si le cabinet d’études Gartner prévoit encore un léger recul des ventes (-1%). L’embellie réelle n’est attendue qu’en 2017 et 2018, avec une croissance annuelle qui repassera au-dessus des 4 % si on se fie aux projections de ce même cabinet d’études.

A lire aussi :

Le marché des PC restera tendu en 2016

La baisse des ventes de PC desktop devrait se tasser en 2016

Crédit photo : Sean Pavone / Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur