11 milliards de dollars pour les services managés télécoms en 2013

Réseaux

En 2013, Ericsson conservera sa position de leader sur le marché des services managés télécom tandis que Huawei monte en puissance. Alcatel-Lucent est en recul.

Le marché des services gérés (managed services) réseaux et télécoms devrait frôler les 11 milliards de dollars en 2013, selon ABI Research. Le cabinet d’analyse appuie ses prévisions sur l’analyse des trois premiers trimestres de l’année.

Une année sans croissance pour les principaux équipementiers du secteur. A commencer par le numéro 1 Ericsson, qui maintient néanmoins sa position. « La part de marché dominante d’Ericsson n’est soumis à aucune menace même si les revenus n’ont pas augmenté comme les années précédentes », indique Joe Hoffman, directeur de recherche chez ABI.

Huawei à la deuxième place

A l’inverse, Alcatel-Lucent et Nokia Solutions and Networks (NSN) connaissent une année de décroissance, qui s’explique par la rationalisation de leur portefeuille de contrats dans un environnement sous pression concurrentielle et aux marges très minces. Un environnement qui a principalement profité à Huawei. « Si Huawei poursuit sa tendance à la hausse au 4e trimestre, il devrait accéder à la 2e place », prédit l’analyste.

Les trois premiers acteurs du marché des services managés pour les réseaux mobiles génèrent à eux seuls 81% du chiffre d’affaires du secteur. Selon ABI, on arrive à un point d’équilibre qui laisse de moins en moins de place aux fournisseurs de services de taille plus modeste alors que le modèle du secteur s’appuie essentiellement sur des économies d’échelle.

Avantage aux économies d’échelle

« L’infogérance comme moyen d’apporter un avantage concurrentiel et d’accroître les revenus des opérateurs est une tendance croissante à noter, alors que la réduction des coûts par la seule externalisation s’estompe, commente Joe Hoffman. Face aux opérateurs qui cherchent à saisir toute occasion de maximiser les marges, les avantages concurrentiels sur le long terme reviendront aux vendeurs qui maintiennent des capacités d’exécution à grande échelle. »

Les principaux acteurs du secteur des télécoms devront néanmoins compter avec l’avènement de la reconfiguration automatique des réseaux (SDN/NFV) et du datacenter qui pourrait créer des opportunités pour les fournisseurs de services managés IT. Attention aux Cisco, HP, IBM, Motorola et ZTE, notamment, donc.

crédit photo © Michael D Brown – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur