Bouygues Telecom bascule sa Bbox à 200 mégabits

Réseaux

Bouygues Telecom double la bande passante de son réseau fibre. Une capacité réservée à un nombre encore restreint d’abonnés qui relance la course aux débits.

Si l’actualité autour de la 4G semble concentrer la montée des débits en France, la course aux très hauts débits passe aussi par les réseaux fixes. En témoigne l’annonce de Bouygues Telecom qui propose désormais jusqu’à 200 Mbit/s à ses abonnés Bbox Sensation.

Soit le double de ce qu’il leur était proposé depuis le lancement des 100 Mbit/s en novembre 2010 (et 30 Mbit/s en zone non éligible). Et ce sans augmentation de prix, soit 37,90 euros TTC mensuels. La bascule n’est cependant pas automatique. L’abonné devra appeler le service client de son fournisseur d’accès pour demander à bénéficier de l’offre.

7 millions de foyers potentiels

Rappelons que l’offre box très haut débit de Bouygues Telecom s’appuie essentiellement sur le réseau câblé de Numericable. Lequel est complété par le réseau fibré que l’opérateur mobile construit à travers des accords de coinvestissements, signés en décembre 2010 avec SFR et janvier 2012 avec Orange, visant à couvrir les zones denses et moyennement denses. Un réseau qui permet potentiellement à 7 millions de foyers de bénéficier des très hauts débits.

Mais pour l’heure, seuls 1,5 million de foyers environ pourront profiter des 200 Mbit/s : un million de prises sont éligibles à Paris, Saint-Mandé et Vincennes, et plus de 420 000 prises à Lyon, Marseille et Nantes. Seule la technologie FTTLA (Fiber To The Last Amplifier, la fibre s’arrêtant au quartier ou en pied d’immeuble où elle est prolongée par un câble coaxial pour la terminaison du réseau) est concernée par la nouvelle capacité. La commercialisation du 200 Mégas sur la technologie FTTH (la fibre jusqu’au domicile) est prévue d’ici la fin d’année sur 1 million de prises à Paris, Lyon, Marseille, Toulouse et Nice. Au total, 2 millions de prises seront éligibles au 200 Mbit/s d’ici fin 2013.

La course aux débits est relancée

Bouygues Telecom n’est pas le seul opérateur à se relancer dans la course aux très hauts débits. Pionnier sur la question Numericable propose son 200 Mbit/s depuis janvier 2012. Plus récemment, SFR a poussé sa fibre à 300 Mbit/s. Et, s’ils ne communiquent pas sur le sujet, Orange et Free effectueraient également des tests sur leurs réseaux fibre pour dépasser les 100 Mbit/s traditionnels en réception (tandis que les débits sortants resteraient à 50 Mbit/s). Chez Free, certains abonnés parisiens ont même constaté des débits à 500 Mbit/s. La course aux débits repart de plus belle.

crédit photo @ thieury – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous Bouygues Telecom ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur