La Chine et l’Europe au secours du marché des routeurs

Gestion des réseauxOperateursRéseaux

L’attentisme des opérateurs face au SDN continue de peser sur les ventes des routeurs et switches, restées fragiles en 2014.

La transition vers les nouvelles architectures SDN-NFV (Software Defined Network-Network Functions Virtualization) de pilotage logiciel du réseau et de virtualisation de ses applications continue de peser sur la vente des équipements aux opérateurs et fournisseurs de services de communication. Les ventes mondiales de routeurs et switches ont généré en 2014 un chiffre d’affaires de 14,6 milliards de dollars, relativement équivalent à celui de 2013.

« Nous avons déjà évoqué ce sujet au cours de l’année dernière et il reste d’actualité : l’énormité de la transformation SDN-NFV rend les opérateurs plus prudents vis-à-vis de leurs dépenses », souligne Michael Howard, directeur de recherche pour le cabinet d’études Infonetics (groupe IHS). Au quatrième trimestre, le secteur alimenté par une quinzaine d’acteurs a néanmoins montré des signes d’amélioration, avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dollars. En hausse de 2 % d’un trimestre à l’autre et aussi en progression par rapport à 2013.

La faiblesse du marché américain

Avec une baisse de 5% en volume en 2014, les ventes de routeurs de cœur de réseau expliquent essentiellement la faible dynamique actuelle. Une baisse qui s’explique par le grand nombre d’équipements installés en 2013. De plus, les équipementiers ont également subi la prudence des clients américains, qui ont réduit leurs dépenses d’achat de routeurs et commutateurs de 7 % en 2014 par rapport à 2013. Un recul en parti compensé par l’appétit de l’EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), de l’Amérique latine et de l’Asie-Pacifique. Cette dernière doit néanmoins sa croissance à deux chiffres à la Chine essentiellement (ce qui a directement profité à Alcatel-Lucent). A noter que 85 % des revenus du marché des routeurs et switches se concentrent dans les mains de quatre acteurs : Alcatel-Lucent, Cisco, Huawei et Juniper Networks.

Infonetics routeurs 4q14_chartMalgré cet attentisme, Infonetics prévoit une amélioration modeste, mais régulière, de la situation. « Nous prévoyons que le marché progresse lentement vers les 17 milliards de dollars en 2019, déclare Michael Howard. Avec un taux de croissance annuelle moyen au dessus de 3 % sur 5 ans, conforme à nos précédentes prévisions. »


Lire également
Le SDN ralentit le marché des routeurs
Le marché SDN et NFV des opérateurs atteindra 11 milliards de dollars en 2018
Juniper Networks parie sur la virtualisation de ses routeurs


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur