Collaboratif : Slack lance une importante mise à jour pour améliorer les performances

CollaborationLogiciels

Pour sa version desktop et Web, Slack annonce une grosse mise à jour qui corrige les problèmes de lenteur au démarrage et aussi de consommation de mémoire vive.

La messagerie collaborative Slack est en train de déployer une vaste mise à jour de son application pour poste de travail et sa déclinaison web.

Au programme, Slack indique que le démarrage est accéléré et que la mémoire est mieux gérée. Globalement, l’entreprise prétend que l’affichage des contenus est plus rapide de 33 % et les appels vidéo et audio gagnent également en vitesse, avec un établissement des connexion entrantes dix fois plus rapide.

 

Côté mémoire vive, Slack qui est certes plutôt gourmand, en utiliserait jusqu’à 50 % en moins.

Une amélioration qui permet de basculer plu de manière plus fluide entre les chaines et les espaces de travail. L’application a aussi modifié son design avec des changements esthétiques au niveau des icônes de profil et du menu.

Cette mise à jour arrive au moment ou Microsoft Teams enregistre une forte croissance .

Du côté des utilisateurs, on constatait que l’enrichissement permanent  de nouvelles fonctionnalités avait un impact sur Slack, devenu à la fois lent au démarrage et également à l’utilisation.

Des soucis qui semblent donc être corrigés avec cette nouvelle version.

Contenir Teams et la déferlante Office 365

Un temps dépassé par le succès de Slack, Microsoft met les bouchées doubles pour une intégration une plus poussée de sa messagerie collaborative à Office 365 ProPlus, Office 365 Business et Business Premium. 

Sur le marché de la messagerie collaborative évalué à 9 milliards de dollars par Quartz at Work, 

Slack est confortablement installé dans son siège de leader avec ses 10 millions d’utilisateurs dans plus de 150 pays. Mais, avec  ses mises à jour régulières, Microsoft Teams s’affirme comme un redoutable concurrent. 

Ainsi, selon Microsoft, plus de 500 000 organisations utilisent Teams.Il y a un an, l’application plafonnait encore à 200 000 organisations.

La progression est spectaculaire, et Slack est bientôt rattrapé en entreprise puisqu’il a séduit 600 000 « organisations ».

 

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT