Déploiement 4G : Free prend la tête du nombre de sites 2600 MHz

4GGestion des réseauxMobilitéOperateursProjetsRéseaux

Free se paie le luxe de dépasser Orange en nombre de sites 2600 MHz exploitables. Mais moins de la moitié sont exploités au 1er mars.

En février, Free a confirmé son rythme soutenu depuis le début de l’année dans le déploiement de ses antennes 4G. Un rythme en augmentation, même, puisque l’opérateur a mis en fonction 378 nouveaux sites de son infrastructure très haut débit mobile. La filiale d’Iliad dispose au 1er mars 2015 d’un parc de 2784 points de connexion LTE « allumés » dans la bande des 2600 MHz exclusivement pour le moment pour 5821 autorisés par l’ANFR (Agence nationale des fréquences). Soit pas moins de 1644 sites 4G déployés en un mois au total ou une augmentation globale de 36% dont 14,7% sur les points en fonction par rapport au mois de janvier.

Free se paie donc le luxe de dépasser Orange sur la bande des 2600 MHz en nombre de sites autorisés. Il en conserve néanmoins la tête en matière de points en services (5 278) dans cette bande de fréquences tout comme sur le reste avec 7 844 antennes autorisées (85 nouvelles en un mois) au total pour 7 171 en service (175 activations). Numericable-SFR semble faire montre d’une amorce de volonté de vouloir combler son retard en aussurant le maillage 4G du territoire annoncée par Patrick Drahi à l’occasion de l’acquisition de SFR. Le groupe a déployé 117 nouvelles antennes pour 69 mises en fonctions pour des totaux respectifs de 4 140 et 3 031 sites. Largement moins, néanmoins que Free (sur le nombre total d’antennes autorisées) pourtant parti plus tard mais on sait que SFR a longtemps concentré ses déploiements sur la bande des 800 MHz qui demande moins d’antennes que le 2600 MHz pour couvrir un même territoire (mais pas nécessairement le même volume d’utilisateurs).

Une croissance de 7,7%

Bouygues Telecom, dont l’essentiel de l’infrastructure 4G repose sur le refarming de la 2G sur la bande des 1800 MHz, poursuit sa croissance mesurée. L’opérateur a obtenu 35 nouvelles autorisations de l’agence des fréquences et en a activé 42. Pour un total respectif de 7 323 (dont 6 878 en 1800 MHz) pour 6 541 allumées (5 995 en 1800 MHz). Notons que, entré sur le marché de la 4G en décembre, OPT Nouvelle-Calédonie a déployé 38 antennes sur la bande des 800 MHz en février dont 6 allumées ainsi que son premier site 2600 MHz, en service. Le reste se concentrant sur le 1800 MHz (respectivement 78 et 48 sites) pour un total de 116 points d’exploitation autorisés dont 55 en service.

Ramené à la moyenne, l’infrastructure 4G en France et outre-mer a connu une progression de 7,7% pour plus de 25 200 supports 4G autorisés dont plus de 19 580 activés (+3,4%).


Lire également
Free accélère ses déploiements 4G
Couverture 4G : Free rattrape SFR sur les antennes « activables »
Plus d’un tiers de la population mondiale couverte en 4G fin 2015

crédit photo © Detchart Sukchit – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur