Couverture 4G : Free rattrape SFR sur les antennes « activables »

4GMobilitéOperateursRégulationsRéseauxSurveillance

Novembre confirme la reprise d’octobre dans le déploiement des sites 4G en France. Plus de 15 000 sont désormais en service sur le territoire.

L’ANFR (Agence nationale des fréquences) vient de livrer son recensement des sites 4G en France pour le mois de novembre. Au 1er décembre, leur nombre est en hausse de 2 % à raison de 18 452 supports d’antennes LTE autorisées d’exploitation, dont plus de 15 000 désormais en service. Soit 381 « allumages » d’antennes en un mois. Notons qu’un site pouvant supporter plusieurs fréquences, le nombre d’antennes réellement déployées par l’ensemble des opérateurs s’élève dans les faits à 22 801.

Orange se maintient à la première place, tant en sites en services (6 813) qu’en sites validés par l’Agence (7 596). Devant Bouygues Telecom (respectivement 6 392 et 7 248) qui concentre ses efforts sur la bande des 1800 MHz (près de 5 900 sites en services). Ce qui permet aux deux leaders de revendiquer plus de 70% de la population couverte en 4G aujourd’hui. Si SFR suit sur le nombre de site en service (2 668), ses 3 933 sites autorisés sont aujourd’hui dépassés par les 4 024 de Free. Qui n’en exploite pour l’heure « que » 1 923. La nouvelle direction de SFR a promis de son côté d’accélérer les déploiements 4G en 2015.

Le 800 MHz reprend l’avantage des déploiements

«  Au cours du mois de novembre, les mises en service de stations 4G sont restées soutenues, confirmant une tendance déjà observée le mois précédent », commente l’ANFR. Octobre avait en effet vu les déploiements 4G repartir à la hausse. A la différence du mois précédent, la bande des 800 MHz a repris l’avantage. Les opérateurs y ont déployé 9 701 sites, soit une hausse de 3,1 % sur la période. Sensiblement mieux que les 2,8 % (12 047 sites) de progression de la bande des 2600 MHz. Le 800 MHz et sa capacité à couvrir de plus grandes surfaces et à mieux pénétrer les bâtiments que le 2600 MHz est donc appelé à le surpasser en nombre de points de connexion à terme. Reste à savoir quand…

Quant au 1800 MHz, exclusivement exploité par Bouygues pour le moment, il ne progresse que d’un tout petit pour cent avec 6 785 sites allumés.


Lire également
4G : la France va-t-elle rattraper la Corée ?
1,5 milliard d’utilisateurs 4G en 2016


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur