Free accélère ses déploiements 4G

4GMobilitéOperateursRéseaux

Free mobile a allumé plus de 300 nouvelles antennes 4G en janvier. Une dynamique supérieure à celle du marché.

Free a accéléré ses déploiements 4G en ce début d’année 2015. Dans le courant du mois de janvier, le quatrième opérateur mobile (chronologiquement parlant) a mis en service 327 nouvelles antennes LTE, selon les chiffres de l’ANFR (Agence nationale des fréquences). Soit une hausse de 15% pour 2 426 points de connexion allumés alors que la moyenne pour l’ensemble des opérateurs se situe autour de 1,7%. Free dispose en outre aujourd’hui de 4 277 antennes LTE qui ont reçu une autorisation d’exploitation de l’Agence des fréquences. Une hausse, plus modeste, de 3% supérieure à la moyenne de l’ensemble des opérateurs (2,8%). Il restera à vérifier que la filiale d’Iliad pourra garder le pied sur l’accélérateur dans les prochains mois.

Le coup d’accélérateur de Free a boosté les déploiements d’antennes 2600 MHz, la seule fréquence 4G dont il dispose. Avec 14 198 points de connexions déclarés au 1er février 2015, et 9394 en service, le nombre de points de connexions en 2600 MHz a progressé de 1,2% et de 3,5% respectivement. Malgré l’effort de Free, le 800 MHz reste la locomotive des déploiements. Le nombre d’antennes déployées dans cette fréquence basse s’élève à 11 180 pour celles qui sont déclarées, dont 7 955 réellement activées. Soit des hausses respectives de 1,6% et 4,9%.

Près de 18 900 sites 4G

La hausse du 1800 MHz en 4G se limite pour sa part à 0,3% et moins de 0,1% pour les antennes autorisées et celles allumées respectivement. Notons que Bouygues Telecom n’est plus le seul opérateur à diffuser la 4G en 1800 MHz. Il a été rejoint par OPT Nouvelle-Calédonie en décembre dernier. L’opérateur d’Outre Mer dispose aujourd’hui de 84 antennes autorisées et 45 en services sur un total respectif de 6 911 et 5 996.

Notons enfin qu’il s’agit du nombre d’antennes LTE déployées sur l’ensemble des territoires français. Le nombre d’infrastructures, pouvant supporter une ou plusieurs antennes, est en conséquence inférieur. Dans les faits, quelques 18 876 sites ont reçu un accord d’exploitation de l’ANFR pour 15 862 effectivement en service. Des hausses respectives de 0,9% et 2,8%.


Lire également
Couverture 4G : Orange et Bouygues mangent leur pain blanc
Couverture 4G : Free rattrape SFR sur les antennes « activables »
Fréquences 700 MHz : attributions pour décembre 2015

crédit photo © Detchart Sukchit – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur