EMC enrichit son expertise Openstack avec CloudScaling

Cloud

EMC a confirmé l’acquisition de la start-up CloudScaling, spécialiste du déploiement des environnements OpenStack. Les rachats autour du framework Open Sourse se multiplient, les gros poissons que sont Red Hat, Cisco ou HP prenant position.

La consolidation autour d’OpenStack continue. Après Red Hat qui s’est emparé d’e-novance, et Cisco qui a racheté MetaCloud, c’est au tour d’EMC de faire ses emplettes pour étoffer son expertise sur la plateforme Cloud Open Source. La proie s’appelle CloudScaling, une start-up créée en 2006 et basée à San Francisco. Selon Bloomberg, l’opération est évaluée à 50 millions de dollars. CloudScaling avait réalisé des tours de table pour un montant total de 10 millions de dollars. Parmi les investisseurs, on recense Juniper, Seagate et Trinity Ventures. Pour autant dans son communiqué, le spécialiste du stockage ne donne aucun détail financier sur cette opération.

CloudScaling propose une solution OCS (Open Cloud System) pour faciliter et optimiser le déploiement de Cloud privé reposant sur les différentes briques d’OpenStack (cf schéma ci-dessous). La jeune pousse est aussi connue pour son implication dans le projet Open Source et par le prosélitisme assumé de son CEO et fondateur, Randy Bias, en faveur d’OpenStack. Un zèle teinté d’ouverture, car il milite aussi pour une connexion via des API au Cloud public d’Amazon Web Services. Un effort qu’à déjà entrepris Eucalyptus, qui, depuis, est passé sous la coupe de HP.
ocs-overview

Cette nouvelle emplette intervient dans un contexte de pression sur EMC de la part d’un de ses investisseurs, le fonds Eliott Management. Dans une lettre, ce dernier demandait officiellement la séparation de VMware de la galaxie EMC. La société n’a pas donné suite. Mais on peut s’interroger sur cette volonté d’aller vers OpenStack, alors que VMware s’est converti récemment à la plateforme Cloud en proposant sa propre distribution (VMware Integrated OpenStack).
A lire aussi :
Oracle livre une pile OpenStack gratuite pour son OS Linux
OpenStack franchirait les 3 milliards de dollars en 2018

Crédit Photo : romrf/Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur