HP Superdome joue les fines lames face aux mainframes

Réseaux

HP a profité de sa conférence Technology@work 2010 de Francfort pour annoncer une nouvelle génération de Superdome Itanium et une offre destinée aux applications critiques, y compris sur mainframe.

Dans la famille des serveurs haut de gamme Unix («serveurs d’entreprise» selon les cabinets d’étude), HP annonce son Superdome 2 (SD2). Ce châssis reçoit jusqu’à 8 lames SD2 contenant chacune deux processeurs Itanium 9300 quadri coeur. Soit jusqu’à 64 cœurs physiques (128 cœurs logiques) par châssis à raison de 8 cœurs par lame. Le constructeur californien annonce plus de 100 innovations par rapport au modèle précédent. Dommage qu’il reste discret sur une grande partie d’entre elles.

Dotés du dernier processeur d’Intel destiné aux plates-formes Unix, la solution présentée par HP dispose de plus de puissance et se positionne comme une « infrastructure convergée pour les applications critiques ».

Architecture «unifiée» et cohabition du x86 jusqu’au Superdome

Dans la logique de mutualisation et de consolidation, HP propose une armoire 18U pouvant regrouper deux châssis :- Sur la partie basse : un châssis Superdome 2 -17U, dont les lames (2 sockets –soit 8 cœurs– et 512 Go de RAM chacune) sont interconnectées via la technologie Crossbar Fabric d’HP (gérant les transactions entre lames et entrées-sorties pour assurer la tolérance de panne, la haute disponibilité, etc.). Si nécessaire, ce châssis peut recevoir des lames Integrity i2 (10 U), et des caches sont prévus pour combler les 7U de vide restant.

– Sur la partie haute : un châssis de classe C au format 10 U (c- 7000) ou 6 U (c-3000) pouvant recevoir jusqu’à 8 lames BL860c i2 Server de la famille HP Integrity (1 ou 2 processeur(s) Itanium 9300, soit 4 ou 8 cœurs chacune; 96 GB of DDR3; jusqu’à 2 disques durs SAS SFF et 4 ports 10GbE -Flex10). L’équipement Blade Link (type de cache se posant devant les lames) permet de regrouper 2, 4 ou 8 lames pour créer une seule ‘unité physique’ en exploitant la technologie QuickPath Interconnect d’Intel. Et ce châssis peut aussi recevoir des lames Proliant de serveur ou de stockage, avec de systèmes d’exploitation Windows ou Linux par exemple…

Bien entendu, les lames Integrity sont proposées avec le nouveau système d’exploitation HP UX 11i v3, mais peuvent aussi utiliser les versions Itanium d’OpenVMS v8.4, de SuSE Linux ou de Windows Server 2008.

Cette infrastructure convergente permet de faire cohabiter des technologies différentes, mais aussi de mutualiser une partie des composants. En outre, HP propose des solutions de management et d’automatisation accessible de façon cohérente depuis une console unique.

Respectant sa stratégie de composants standards, le constructeur utilise les mêmes alimentations ou systèmes de ventilation pour les Superdomes et les autres lames Integrity. Ce qui facilite la maintenance et permet de faire baisser les prix grâce à l’économie d’échelle. Bien que cela dépende essentiellement des performances commerciales…

Le mainframe en ligne de mire

Ses capacités à gérer de l’hétérogénéité placent cette solution dans la mouvance du datacenter plus consolidé, plus écolo, plus automatisé, plus simple à administrer… et plus centralisée. Une approche qui rappelle, et qui va raviver, la guerre entre systèmes Unix (anciennement mini) et mainframes. Intéressant après les provocations (de Oracle (Sun) d’octobre dernier en direction des mainframes IBM, et de la réponse de ce dernier lors du lancement de son Power 7 à Sun/Oracle et HP…

D’ailleurs, en qualifiant cette offre Integrity d’infrastructure convergée pour les applications critiques, le constructeur annonce clairement la couleur. Et il conclut sa présentation en rappelant ses services « mission critical » qui accompagnent l’entreprise pour « moderniser son informatique en migrant ses systèmes propriétaires Sun et IBM dans le cadre de la transformation des datacenter »…

Si Microsoft et Red Hat annoncent qu’ils ne développeront plus pour l’Itanium, HP ne semble pas s’en émouvoir, fort de son HP-UX. Pourtant, cela diminue considérablement l’effet d’échelle éventuel. Il est vrai que cette éventualité relevait plutôt de la posture. En attendant, Intel et HP se retrouvent encore plus isolés… Ce qui ne signifie pas qu’ils n’aient pas raison !

Les équipements superdome 2 ne seront disponibles qu’au second semestre 2010.

____

(mise à jour 29/04/2020 22:00)


Auteur : José Diz
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur