Microsoft demande à Intel de produire un Atom à 16 cœurs

RéseauxServeurs

La firme de Redmond aimerait bien réduire la consommation des datacenters, en particulier les siens. La mise au point d’un Atom massivement multicœur serait la clé d’un tel projet.

Microsoft aurait prié Intel de développer une version de son composant Atom pourvue de 16 cœurs, révèle Computerworld. L’objectif est de disposer d’une puce x86 peu gourmande en énergie, dédiée spécifiquement au monde des datacenters. SeaMicro avait déjà utilisé cette approche pour proposer un serveur 10U comprenant 512 processeurs Intel Atom.

Évidemment, cette demande ne sera probablement pas du goût d’Intel, qui axe sa stratégie serveur sur les surpuissants Xeon. La demande de Microsoft n’est pourtant pas dénuée de sens : un serveur web ou une base de données nécessitent peu de puissance de calcul, mais beaucoup de mémoire et une bande passante confortable. L’approche consistant à utiliser de nombreuses machines virtuelles sur un unique serveur de forte puissance touche ici ses limites, la bande passante dédiée aux entrées sorties ne pouvant s’accroitre suffisamment.

Dans ce contexte, la firme constate que les composants Intel Atom et AMD Bobcat sont d’excellents candidats pour les datacenters… ainsi que les puces ARM, qui devraient prochainement débarquer en masse sur ce marché. Si AMD ou Intel ne réagissent pas, et que les offres ARM tiennent leurs promesses, Microsoft se dit prêt à basculer vers cette architecture. Rappelons que l’an dernier, la firme s’intéressait déjà fortement à cette technologie pour son moteur de recherche Bing, tout comme Google.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur