Avec Nuclum, LG entre dans le cercle des fabricants de processeurs mobiles

MobilitéSmartphones
Nuclum, premier SoC ARM de LG pour smartphone

Après trois ans de développements, LG a présenté Nuclum, son premier processeur maison pour smartphones. Il rejoint Samsung et Huawei dans l’intégration verticale des composants mobiles.

Un projet dans les cartons depuis 2011, avec l’acquisition d’une licence ARM Cortex et Mali vient de voir le jour chez LG : le processeur maison Nuclun (LG 7111). Le SoC agence 4 coeurs Cortex-A7 (cadencés jusqu’à 1,2 GHz) et quatre autres Cortex-A15 (cadencés jusqu’à 1,5 GHz) suivant la technologie big.LITTLE d’ARM. Ces derniers sont destinés aux tâches les plus lourdes en termes de ressources hardware, tandis que les premiers réalisent les « petites » tâches avec une moindre consommation d’énergie. Il intègre également le support de la 4G LTE de catégorie 6 (jusqu’à 225 Mb/s de débit descendant), rapporte ITespresso.fr.

Nuclum se destine au futurs smartphones de LG. A commencer par le G3 Screen. Réservé au marché sud-coréen, ce nouveau smartphone sous Android Kitkat (4.4) s’illustre par un écran IPS de 5,9 pouces Full HD, 2 Go de mémoire vive, 32 Go de stockage flash, de capteurs 13 mégapixels avec stabilisation optique et 2,1 mégapixels pour le frontal, d’une batterie de 3000 mAh. Il va sans dire que le Screen est taillé pour la 4G LTE Cat 6.

S’affranchir de Qualcomm

« Nuclun ouvre un nouveau chapitre de l’histoire de LG concernant l’innovation dans le secteur de la téléphonie mobile », s’est réjouit Dr. Jong-Seok Park, PDG de LG Electronics Mobile Communications Company qui a battu des records de ventes avec 16,8 millions de smartphones écoulés au cours du troisième trimestre (+39% en un an). A l’image de Samsung et ses Exynos, et de Huawei avec les puces de sa filiale HiSilicon, l’entreprise coréenne semble donc vouloir prendre une certaine distance avec ses fournisseurs de SoC pour ses mobiles, à savoir Qualcomm et ses Snapdragon pour l’essentiel de ses besoins. Nuclum sera produit par TSMC, également fournisseur de Qualcomm notamment.

LG n’en est toutefois pas à son premier SoC : la société développe d’ores et déjà le SoC H13 embarquant un PowerVR Series 6 « Rogue » d’Imagination Technologies. La puce est cependant conçue pour un usage dans ses HDTV 3D. Le Nuclun avait été repéré en tout début d’année sur le site de benchmark AnTuTu sous le nom « Odin ». Si LG ne précise pas le processeur graphique embarqué dans le Nuclun, il pourrait s’agir d’une solution graphique ARM telle que le Mali-T670. La piste d’un GPU PowerVR Serie 6 « Rogue » n’est pas non plus à exclure, donc.


Lire également
SoC Odin : LG veut s’émanciper de Qualcomm
Le SoC Odin de LG avec processeur octocoeur en vadrouille sur AnTuTu


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur