Oracle prêt à débourser 5 milliards pour se renforcer dans l’hotellerie et le retail

CloudLogiciels

Oracle pourrait acquérir Micros Systems, un spécialiste américain des solutions Cloud pour l’hôtellerie et le retail, pour 5 milliards de dollars. La plus importante acquisition du numéro 2 mondial du logiciel depuis le rachat de Sun en 2009.

Oracle s’apprêterait à opérer une nouvelle acquisition majeure. L’éditeur entend mettre la main sur Micros Systems pour pas moins de 5 milliards de dollars (3,7 milliards d’euros). Selon des informations rapportées par l’agence Bloomberg, les deux entreprises ont démarré des négociations en ce sens.

Société américaine, Micros Systems est spécialisé dans les solutions destinées à la restauration, l’hôtellerie et la distribution (retail) à travers des offres Cloud, notamment. Les compétences de Micros couvrent les offres logicielles, matérielles, les services d’intégration, le conseil et le support. Une véritable SSII métier qui opère dans 180 pays et cotée au Nasdaq. Micros est également un client Oracle, notamment pour la suite de gestion des hôtels développée à partir de la base de données 11g et Fusion Middleware 11g.

La plus forte acquisition depuis Sun

Cette acquisition permettrait à Oracle de renforcer sa présence dans le retail, d’accélérer son offre logicielle Cloud et de relancer la croissance du groupe de Larry Ellison, plutôt atone ces derniers trimestres. Sur les 9 derniers mois d’activité fiscale, Micros a réalisé plus d’1 milliard de chiffre d’affaires (+7,4% annuel) pour un bénéfice de 126 millions (en recul de 2,7%).

Cette opération reste néanmoins à confirmer, ce que n’a fait aucune des deux parties officiellement à ce jour. D’autant qu’Oracle avait déjà cherché à racheter Micros il y a six ans. L’accord avait capoté au dernier moment. Si l’opération finit par se réaliser au prix évoqué, elle constituera la plus importante acquisition pour Oracle depuis celle de Sun Microsystems en 2009 (5,7 milliards de dollars).


Lire également

5 questions pour comprendre la guerre Oracle – SAP dans le In-Memory
Oracle acquiert GreenBytes, spécialiste de l’optimisation du VDI
Oracle relance un MooC pour Java embarqué sur Raspberry Pi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur