Raspberry Pi : bientôt 4 millions d’unités écoulées

ComposantsPoste de travail
Raspberry Pi

Avec le Raspberry Pi, l’informatique britannique fait son grand retour. Un succès qui fait des émules partout dans le monde… mais peu en Europe, qui aurait pourtant tout à y gagner.

Le succès du Raspberry Pi ne se dément toujours pas. Un tweet nous apprend aujourd’hui que la barre des 4 millions d’unités vendues est maintenant très proche. Avec 3,8 millions de machines distribuées (soit 300.000 de plus qu’il y a deux mois, voir l’article « Déjà 3,5 millions de Raspberry Pi écoulés »), les 4 millions seront sans conteste atteints d’ici la fin de l’année.

Lancé fin février 2012, ce picoordinateur anglais a rapidement attiré un large public. Le cap du million de Raspberry Pi a été atteint en moins d’un an et celui des deux millions en moins de deux ans. Le phénomène s’est toutefois récemment accéléré. Ainsi, sur les 11 derniers mois, plus de 1,8 million de Raspberry Pi ont trouvé preneur.

Une informatique ‘différente’

Le Raspberry Pi signe le renouveau de l’informatique à l’anglaise, de l’ère des Sinclair, Amstrad et autres Acorn. En s’adaptant à de nouveaux marchés, comme l’électronique embarquée et la robotique, le Pi va au-delà d’une simple machine pour geek, utilisée pour des projets éducatifs.

Le tout s’appuie sur une architecture processeur elle aussi britannique, les puces ARM. Le côté desktop du Raspberry Pi a permis au monde ARM d’enrichir sa logithèque à bon compte (voir à ce propos nos articles « Linux, Java, Mathematica : focus sur l’offre logicielle du Raspberry Pi » et « Le navigateur web du Raspberry Pi met le turbo »).

Un écosystème est ainsi en train d’émerger. Écosystème qui s’accompagne de l’arrivée de clones du Pi. Assez curieusement, l’Europe tarde toutefois à prendre la mesure de ce phénomène et de l’intérêt qu’elle pourrait tirer de solutions informatiques souveraines (ARM, Pi et Linux). L’Amstrad du 21e siècle ne semble pas encore avoir déployé ses ailes en Europe…

A lire aussi
Oracle relance un MooC pour Java embarqué sur Raspberry Pi
Raspberry Pi Model B+ : Un Pi, sans ses erreurs de jeunesse
RISC OS Pico fête les 50 ans du Basic sur le Raspberry Pi


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur