SFR aborde le quadruple play par la voix mobile illimitée

Réseaux

Avec Illimythics Absolu, un forfait voix/Internet mobile illimité, SFR n’entend pas laisser le terrain du quadruple play à Ideo 24/24 de Bouygues Telecom. Lequel a déjà anticipé le mouvement.

SFR lance un forfait mobile illimité. Le forfait Illimythics Absolu propose les appels illimités vers les mobiles et fixes en France vers tous les opérateurs sans condition de plage horaire, ainsi que l’Internet illimité, e-mail, SMS, etc. Une manière d’officialiser son offre quadruple play évoquée la semaine dernière. A noter qu’Absolu est réservé aux 100 000 premiers inscrits.

Mais SFR a visiblement revu sa stratégie tarifaire. Alors qu’un forfait Internet/TV/téléphonie fixe et mobile était annoncé autour de 110 euros par mois, l’opérateur fixe finalement son prix à 99,90 euros (avec engagement de 24 mois) pour une offre mobile uniquement. Une manière de s’aligner ainsi sur l’offre quadruple play de Bouygues Telecom Ideo 24/24 lancée le 3 mai. SFR espère peut-être ainsi détourner les abonnés ADSL de Bouygues Telecom qui hésiteraient à se lancer pieds et poings liés dans une offre quadruple play chez un seul fournisseur.

Ce qui n’empêche pas SFR de jouer à son tour la carte du quadruple play en proposant une réduction de 20 euros mensuels à ses clients ADSL Neufbox. Soit la téléphonie et l’Internet mobile illimités pour moins de 80 euros par mois. Si l’on y ajoute les les 30 euros de forfait ADSL on arrive à… 110 euros. Soit l’offre initialement présentée la semaine dernière. Laquelle reste donc plus onéreuse de 10 euros que celle de son concurrent direct.

Bouygues Telecom a déjà anticipé l’arrivée du forfait illimité de SFR. Hier, le 2 juin, soit moins de deux semaines après le lancement de son forfait quadruple play en voix illimitée Ideo 24/24, l’opérateur a annoncé augmenter de 500 Mo à 2 Go le volume de données échangés sur l’Internet mobile. Au-delà, l’utilisation de l’Internet mobile reste possible mais à une vitesse d’escargot de 128 Kbit/s (contre jusqu’à 3,7 Mbit/s en 3G+). Une amélioration qui vise « à donner un maximum de confort à nos clients, gros utilisateurs [d’Internet mobile] », confie l’opérateur. Ce qui tombe bien puisque l’offre de SFR se limite, pour le moment, à 1 Go d’échange de données. La concurrence va-t-elle s’aligner?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur