Smartphones : les constructeurs chinois prêts pour le haut de gamme

MobilitéSmartphones

Le marché des smartphones a progressé de 20% au troisième trimestre. Apple et les constructeurs chinois en ressortent gagnants.

Plus de 301 millions de smartphones ont été vendus au cours du 3e trimestre 2014. En hausse de 20,3% par rapport à la même période 2013 qui parvient presque à compenser les 25% de recul annuel du marché des téléphones mobiles classiques, rapporte le Gartner. Recul notamment dû à la différence tarifaire de plus en plus mince entre smartphones et features phones, selon le cabinet d’études. Le marché global des terminaux mobiles connaît donc une légère hausse d’une année à l’autre avec près de 455,8 millions d’unités distribuées à l’automne 2014 contre 455,7 millions un an plus tôt. Les smartphones compte désormais 66% des ventes mobiles.

Un marché régionalement déséquilibré

Un marché des smartphones en hausse mais régionalement déséquilibré. Si les pays émergents d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afrique connaissent une croissante des ventes de près de 50%, celles d’Amérique du Nord, soutenue par le démarrage des iPhone 6 et 6 Plus, se limitent à moins de 19%. L’Europe s’inscrit en recul : -5,2%.

Le positionnement des constructeurs chinois se confirment. Huawei, Xiami et Lenovo s’inscrivent respectivement aux 3e, 4e et 5e places du classement et occupent chacun entre 5% et 6% du marché avec plus de 15 millions d’unités vendues. Ils ont ainsi augmenté leur part de plus de 4% mais ils risquent de se concurrencer entre eux. Ils viennent néanmoins titiller Apple à la seconde place. Fort du succès de ses iPhone 6, le constructeur de Cupertino a cependant vu ses ventes progresser de 30 millions en 2013 à plus de 38 millions d’unités pour 12,7% du marché, contre 12,1% précédemment. Samsung reste en tête avec 24,4% du marché. Mais ses ventes déclinent dangereusement à 73,2 millions de terminaux contre 80,4 il y a un an.

Windows stable, Blackberry recule

« Avec la capacité à couper les coûts et offrir des configurations haut de gamme les marques chinoises sont bien positionnées pour s’étendre aussi dans le marché des smartphones premium et adresser les consommateurs qui aspirent à des terminaux haut de gamme sans avoir les moyens de s’offrir de l’Apple ou du Samsung, indique l’analyste du Gartner Roberta Cozza. Le marché du smartphone est plus que jamais fluidifié alors que de plus en plus d’acteurs y prennent position. » Un mouvement qu’a bien compris Samsung qui a décidé de remanier ses segments d’entrée-milieu de gamme pour devenir plus compétitif et tenter d’inverser une courbe des ventes descendante depuis deux trimestres. Une stratégie qui, si elle réussit, ne portera pas ses fruits avant 2015.

Côté plates-formes, embarqué sur plus de 250 millions d’appareils, Android domine toujours sans partage à hauteur de 83% du marché. iOS d’Apple progresse aussi (38 millions et 12,7%) tandis que Windows s’affiche très légèrement en hausse en volume (9 millions de Lumia) mais recule à 3% du marché contre 3,6% un an plus tôt. Blackberry perd 1 point à 0,8% contre 1,8% en 2013 et divise presque par deux ses ventes (2,4 millions contre 4,4 précédemment).

Gartner smartphones 2014q3


Lire également
Les ventes de smartphones dépassent celles des téléphones portables classiques
Smartphones : Samsung régresse sur un marché en hausse au troisième trimestre
Le marché des smartphones arrive rapidement à saturation

crédit photo © blanche – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur