Smartphones : Samsung régresse sur un marché en hausse au troisième trimestre

MobilitéSmartphones
Samsung Android Knox

Samsung est le seul constructeur à voire ses ventes de smartphones reculer sur un marché en hausse de 25% au troisième trimestre.

Le marché mondial des smartphones s’affiche en hausse au troisième trimestre : de 25,2% par rapport à 2013 avec plus de 327 millions d’unités, rapporte IDC. La hausse se reflète également à hauteur de 8,7% par rapport au deuxième trimestre 2014.

« Malgré les rumeurs de ralentissement du marché, la livraison des smartphones continue de battre des records de volume », commente l’analyste Ryan Reith. S’il constate des progressions à un seul point sur la plupart des marchés matures, celles-ci continuent de dépasser les 30% dans les pays émergents. « Sur ces marchés, les niveaux de prix des smartphones rendent l’informatique mobile possible alors que nous pensions que les téléphones de base resteraient dominants. C’est une bonne nouvelle mais le défi reste maintenant de faire de l’argent sur ces terminaux qui deviennent rapidement des produits de commodité. En dehors d’Apple, beaucoup ont du mal à le faire. »

Samsung revoit sa stratégie

A commencer par Samsung qui vient d’annoncer une chute de 49% de son bénéfice au troisième trimestre (4 220 milliards de wons soit environ 4 milliards de dollars pour l’ensemble des activités) et de 60% de son résultat opérationnel (4 060 milliards de wons) notamment à cause du recul des ventes de smartphones. Si le coréen reste leader des ventes, c’est le seul à les voir baisser d’une année sur l’autre et pour le deuxième trimestre consécutif : 78,1 millions d’unités contre 85 millions en 2013 (-8,2%). En conséquence, le groupe a annoncé son intention de remanier ses segments d’entrée-milieu de gamme pour devenir plus compétitif face aux agressifs concurrents chinois (Xiaomi, Lenovo entre autres).

Avec 17,3 millions de terminaux vendus en trois mois, dont le Mi4, Xiaomi intègre le top 5 directement à la troisième place alors que ses marchés se limitent à la région asiatique (en Chine principalement). Il affiche la plus grosse progression : +211%. Avec 16% de hausse, Apple fait pale figure mais se maintient à la deuxième place du classement (mais pour combien de temps encore ?) avec plus de 39 millions d’iPhone vendus, notamment soutenus par le bon démarrage des iPhone 6 et 6 Plus en septembre.

Des espaces de concurrence encore ouverts

Au coude-à-coude, Lenovo et LG ferment le classement avec respectivement 16,9 et 16,8 millions de smartphones vendus. LG affiche une meilleure progression (39,8%) que son concurrent (38%) dont la part des ventes hors de Chine atteint les 20% contre 9% un an plus tôt grâce aux performances de modèles comme les A369i et A316 à moins de 100 dollars sur les marchés d’Asie-Pacifique, du Moyen-Orient et d’Afrique. Une part à l’international appelée à progresser à l’avenir avec l’acquisition de Motorola en début d’année.

« Cela montre qu’il reste des espaces de concurrence sur ce marché, que ce soit dans l’entrée de gamme, comme l’a fait Lenovo, ou le haut de gamme où s’installe Xiaomi, ou dans les deux segments comme le montre LG, commente Ramon Llamas, directeur de recherche chez IDC. Au-delà des cinq premier, nombre d’autres constructeurs atteignent des résultats similaires. » Une myriade d’acteurs (dont Huawei et ZTE sortis du classement) qui, globalement, affichent une progression de près de 41% en un an pour plus de 159 millions de smartphones vendus.


Lire également
Smartphones : Samsung recule, Apple confirme et Huawei en embuscade
Lenovo vend plus de smartphones que de PC
Le marché des smartphones ralentira dès 2014


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur