Smartphones : le marché mondial face au risque du coronavirus Covid-19

MobilitéSmartphones
smartphones-coronavirus

Les incertitudes liées au coronavirus se reflètent dans les prévisions mondiales de Gartner et IDC sur le marché des smartphones.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Sur le segment des smartphones, la stratégie online de Xiaomi fera-t-elle la différence dans le contexte du coronavirus ? Le groupe chinois dispose d’une forte empreinte sur son marché national, foyer névralgique de l’épidémie.

Il pourrait, d’après Gartner, se trouver avantagé face à OPPO et vivo, qui misent plus sensiblement sur les réseaux de distribution physiques.

Reste à savoir quels volumes de ventes seront en jeu.

Toujours selon Gartner, la Chine est demeurée le premier marché mondial sur l’année 2019, avec 390,8 millions d’unités écoulées. Elle devance nettement l’Inde (151,9 millions), qui a dépassé les États-Unis.

Mais le coronavirus pourrait redistribuer les cartes.
Les estimations d’IDC vont dans ce sens. Le cabinet anticipe une chute des ventes en Chine au 1er trimestre 2020 : – 40 % par rapport au 1er trimestre 2019.

À l’échelle mondiale, ce taux s’élèverait à – 14,5 %. Il resterait négatif au 2e trimestre (- 6,9 %), avant de revenir au vert (+ 1,8 % au 3e trimestre, puis + 8 % au 4e).
Sur l’année, il s’écoulerait 1,34 milliard de smartphones, soit 2,3 % de moins qu’en 2019. Des prévisions qui contrastent avec celles que le même IDC avait émises en novembre dernier.

Chez Gartner, les dernières estimations remontent à fin janvier. Il y est question d’une croissance du marché mondial des smartphones entre 2019 et 2020. Ce dans toutes les zones géographiques (+ 2,3 % en Europe de l’Ouest), pour un total de 1,57 milliard d’unités vendues.

Huawei : un éphémère deuxième ?

Qu’en est-il au classement des constructeurs ? Toujours d’après Gartner :

  • Samsung a conservé la tête en 2019, avec 296,194 millions de smartphones vendus (+ 0,4 % sur un an), pour 19,2 % de part de marché.
  • Huawei s’est hissé au deuxième rang, à 240,616 millions de smartphones (+ 18,6 %), soit 15,6 % du marché. Ses ventes ont nettement progressé en Chine (+ 37 % d’une année sur l’autre). La situation tendue avec les États-Unis s’est toutefois manifestée au 4e trimestre : – 3,5 % de ventes par rapport à la même période en 2018.
  • La dynamique est plus favorable pour Apple sur ce même 4e trimestre (+ 7,8 % de volume, à 69,551 millions d’unités). Elle ne l’est cependant pas sur l’année : – 7,4 % (193,475 millions d’iPhone), soit 12,6 % du marché.

Xiaomi suit, avec 126,049 millions de smartphones (+ 3 %), devant OPPO (+ 0,1 %, à 118,693 millions de smartphones.

Photo d’illustration © Sony

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT