Un regain d’optimisme pour Syntec Numérique dans l’IT en 2015

LogicielsProjetsSSII

En France, le secteur des services IT et des logiciels devrait croître de 1,8% en 2015, après avoir gagné 0,9% l’an dernier. L’incertitude demeure sur les créations nettes d’emploi.

Syntec Numérique a révisé à la hausse les perspectives du marché IT français. Le secteur des services informatiques et des logiciels a gagné 0,9% en 2014 et devrait croître de 1,8% en 2015. Ces chiffres rendus publics mercredi à l’occasion de la conférence semestrielle du syndicat patronal des SSII/ESN sont sensiblement supérieurs aux prévisions annoncées en fin d’année dernière.

L’édition de logiciels dynamisée par les SMAC

Le retour à la croissance du marché dans son ensemble se confirme en 2015, mais des disparités perdurent d’un secteur d’activité à l’autre, si l’on en croit l’analyse de Syntec Numérique réalisée avec le concours du cabinet BIPE. L’activité la plus dynamique du moment, l’édition de logiciels, a progressé de 2,3%. Le domaine du conseil et des services, dans lequel s’activent les ESN (entreprises de services du numérique), a gagné 1%. En revanche, l’activité de conseil en technologies a perdu 1,5%, mais elle devrait peut-être se stabiliser cette année.

2015-14 infographie © Syntec NumériqueAnticipée pour l’année en cours, la croissance nulle du conseil en technologies – qui représenterait tout de même 17% des revenus du secteur – ne devrait pas plomber le marché. Celui-ci progresse surtout grâce au software. En effet, pour 2015, Syntec Numérique table sur une augmentation de 3,4% dans l’édition de logiciels. Cette activité, qui va générer 22% des revenus du marché, est toujours portée par le succès commercial des technologies réunies sous l’acronyme SMAC (Social, Mobile, Analytiques et Cloud). Quant au domaine du conseil et des services, il progresserait de 1,7%. Ce qui n’est pas négligeable pour une activité qui représenterait 61% d’un marché estimé à 50,4 milliards d’euros en 2015, selon IDC.

Dépasser les 6000 créations d’emplois nettes

Syntec Numérique reste optimiste concernant l’emploi, malgré les tensions autour des chiffres du chômage IT. En 2014, selon l’Apec, les recrutements de cadres dans les activités informatiques-télécommunications ont atteint les 34 400 embauches effectives. En 2015, plus de 35 000 recrutements sont attendus. Les créations nettes d’emplois dans le secteur devraient donc dépasser leur niveau de 2013, à savoir 6000 emplois nets selon Guy Mamou-Mani, le président de Syntec Numérique. Mais elles ne retrouveraient pas encore leur niveau d’avant la crise de 2008-2009 (15 000 emplois nets par an en moyenne dans l’IT).

Lire aussi :
Les recrutements IT devraient croître sensiblement en 2015

crédit photo © shutterstock

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur