Un million de téléphones NFC en France en 2011

CloudSmartphones

En 2014, le marché des paiements sans contact devrait peser 50 milliards de dollars dans le monde. Et un téléphone sur 5 sera équipé de la puce NFC.

Le NFC, et plus particulièrement le paiement depuis le téléphone, est un marché prometteur. Il générera 50 milliards de dollars de revenus en 2014 dans le monde, selon les conclusions du rapport NFC Retail Marketing & Mobile Payments de Juniper Research. Après les phases d’expérimentation en 2009 et 2010, notamment en France à Nice, et le lancement du service Orange Mobile Payments au Royaume-Uni, « 2011 et 2012 devraient être une période phare pour le déploiement de services NFC », note l’analyste.

Rappelons que le NFC (Near Field Communication) est une technologie de communication de courte portée qui autorise les échanges sans fil entre un terminal et un lecteur dans les deux sens (du terminal vers le lecteur et inversement). Il ouvre la voie à de nombreux services. Le paiement sans contact bien sûr, en transformant le smartphone en porte-monnaie électronique, mais aussi la gestion de titre de transport, de réservation de spectacle, de couponnage dans le cadre d’offres commerciales promotionnelles, etc.

Juniper Research NFC
En 2014, le marché du NFC se concentrera sur l'Amérique du Nord et l'Europe selon Juniper Research.

La montée en puissance du NFC se fera à l’échelle mondiale. Juniper prévoit que des services mobiles sans contact seront lancés dans une vingtaine de pays dans le monde au cour des prochains 18 mois. En 2014, la moitié de la valeur des 50 milliards de dollars issus de ses nouveaux usages sera générée par les marchés américains et européens, toujours selon le cabinet d’études, dépassant ainsi le marché asiatique très friand de service mobile.

Mais le succès de ces nouveaux usages dépendra de son adoption et, donc, de l’offre en matière de terminaux. Une offre pour l’heure quasi inexistante. Citons néanmoins le Nexus S de Google très impliqué dans le développement du NFC à travers ses nombreuses expérimentations. RIM a également prévu d’équiper ses BlackBerry de puces NFC. Mais si Samsung supporte le NFC à travers son Wave 578, le constructeur coréen fait l’impasse avec le luxueux Galaxy S II. Quant à Apple, le support du NFC n’arrivera probablement pas avant 2012 avec l’iPhone 6.

Néanmoins, Howard Wilcox, senior analyst chez Juniper, prévoit que, rien qu’en France, 1 million de smartphones compatibles NFC circuleront sur le marché avant la fin de l’année. Et, d’ici 3 ans, 1 terminal mobile sur 5 permettra les échanges sans contact dans le monde. Reste à savoir si les utilisateurs adopteront la solution en regard des questions de sécurité qui l’accompagne et du coût éventuel du service. Plus que le paiement mobile, la consommation d’offres promotionnelles pourrait constituer une bonne porte d’entrée pour stimuler l’usage du NFC, selon l’analyste.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur