Résultats : Symantec rate les prévisions des analystes

Editeurs de logicielsProjetsSécurité
1 1 Donnez votre avis

Symantec parvient à maintenir la tête hors de l’eau, malgré une profonde transformation. Les résultats de la firme restent toutefois en dessous des attentes du marché.

Symantec livre aujourd’hui les résultats du premier trimestre 2015, qui boucle l’exercice 2014-2015 de la firme américaine.

Sur le précédent trimestre, l’éditeur réalise un chiffre d’affaires de 1,52 milliard de dollars, en baisse de 7 % sur un an. La chute est encore plus marquée sur le terrain des résultats nets, avec un bénéfice en baisse 19 %, à 176 millions de dollars, soit 25 cents par action.

En données corrigées les analystes tablaient sur 1,56 milliard de dollars de CA pour 44 cents par action de bénéfice. Avec 1,55 milliard de dollars de CA et 43 cents par action, la société rate de peu ces deux objectifs.

Cette baisse se confirme sur l’ensemble de l’année. Le chiffre d’affaires perd 3 %, à 6,51 milliards de dollars ; le bénéfice net 2 %, à 878 millions de dollars ; le gain par action 2 %, à 1,26 cent. Des résultats en repli, mais qui restent corrects pour une entreprise en pleine mutation.

Horizon bouché sur 2016 ?

C’est sur un autre terrain que l’inquiétude est de mise : celui des prévisions. Pour le second trimestre 2015, Symantec estime que son chiffre d’affaires sera compris entre 1,5 et 1,54 milliard de dollars, avec un gain par action en données corrigées de 41 à 44 cents. Les analystes tablaient sur bien plus : 1,62 milliard de dollars de CA et 45 cents de bénéfice par action.

Idem sur l’année: les analystes avaient avancé un CA de 6,38 milliards de dollars, pour un BNPA de 1,9 dollar. Le prévisionnel de Symantec est plus morose : entre 6,21 et 6,35 milliards de dollars de CA et un bénéfice net par action en données corrigées compris entre 1,8 et 1,9 dollar.

À lire aussi :
Symantec se sépare en deux entités distinctes
Résultats Q1 : VMware débute 2015 sur une bonne note
Résultats : Microsoft tire bénéfice de sa stratégie Mobile et Cloud First

Crédit photo : © Vladru – Shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur