Acer lancera des netbooks Android au 3e trimestre

Logiciels

Le constructeur taïwanais favorisera le système d’exploitation de Google face à Windows sur ses ultra portables.

Acer jette officiellement son dévolu sur Android. Le constructeur taïwanais a profité du Computex 2009 de Taïpei pour confirmer, le 2 juin, l’adoption de la plate-forme développée sous la férule de Google pour ses prochains netbooks qui devraient arriver dans le courant du troisième trimestre 2009. Fin avril, le dirigeant d’Acer Gianfranco Lanci, confirmait son intérêt pour Android devant un parterre d’analystes. Aujourd’hui, la firme confirme son adoption.

Acteur majeur sur le marché des ultra portables économiques, Acer avait joué la carte Linux avec son premier modèle, l’Aspire One, avant de faire machine arrière et favoriser Windows XP sur son modèle suivant, l’Aspire One D150 afin de rester en phase avec la demande. Mais la tendance est aujourd’hui à Android, visiblement, fort de son succès américain. Et malgré l’arrivée très prochaine de Windows 7 notamment taillé pour les machines de faible puissance.

Au-delà des querelles de marché, c’est la qualité du produit qui semble séduire Acer (ainsi que, probablement, sa totale gratuité et ouverture qui permet une personnalisation poussée de la plate-forme). “Le système d’exploitation Android offre une connectivité sans fil à Internet incroyablement rapide; pour cette raison, Acer a décidé de développer des netbooks Android pour plus de commodités pour nos clients”, déclare Jim Wong, président de la branche IT Products Global Operation du constructeur. Une analyse qui remet en cause le discours de Redmond selon lequel les consommateurs veulent retrouver sur les netbooks leur environnement de bureau.

Acer ne prend cependant pas le risque de couper totalement les ponts avec Windows et laissera visiblement le choix au consommateur mais en privilégiant la solution de Google/Open Handset Alliance. “En plus du système d’exploitation de Microsoft, la majorité des netbooks Acer offriront également Android dans le futur. Les utilisateurs pourront alors choisir leur système préféré. Acer pense que Android contribuera de manière significative au marché croissant des netbooks à l’échelle mondiale”, lit-on dans le communiqué d’Acer.

Une chose est sûre : Acer n’est pas le seul acteur intéressé. Asus, initiateur du marché à qui son compatriote vole la vedette sur le calendrier des annonces, montre également son intérêt pour Android. D’autre part, la “petite” entreprise chinoise Skytone propose depuis avril le premier netbook sous Android, l’Alpha 680. L’aura d’Android, plate-forme développée autour du noyau Linux pour mémoire, dépasse d’ailleurs les seuls marchés des netbooks et smartphones, et pourrait s’étendre aux lecteurs portables (PMP) ou set-top-box.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur