Android séduit 1 million de clients aux Etats-Unis

Réseaux

Le HTC G1 exclusivement commercialisé par T-Mobile reste en retrait de l’iPhone qu’il concurrence. Mais le p-dg de Google promet d’accélérer.

Joli succès pour le HTC G1, ou Dream. Commercialisé en exclusivité aux Etats-Unis par T-Mobile depuis octobre 2008, l’opérateur a annoncé avoir commercialisé 1 million d’exemplaires en 6 mois du premier terminal mobile sous Android. Avec 32,8 millions de clients enregistrés fin 2008, T-Mobile se positionne comme le 4e opérateur télécom mobile sur le marché américain.

Pour mémoire, le HTC G1 est un smartphone à écran 3,2 pouces tactile avec clavier rétractable aux fonctionnalités et à l’ergonomie avancées qui vient concurrencer l’iPhone. Le Dream a introduit la plate-forme Android sur le marché. Développée par l’Open Handset Alliance à l’initiative de Google, Android joue la carte des applications en ligne, particulièrement celles de Google (Gmail, Maps, Docs…) tout en proposant son kiosque d’applications à la manière de l’App Store d’Apple, payantes ou non. Google aurait d’ailleurs dépassé les 40 millions d’applications téléchargées en 6 mois. Proposé gratuitement aux constructeurs, Android est donc le cheval de Troie de Google sur le marché du mobile.

Les résultats affichés par T-Mobile sont plutôt encourageants pour cette nouvelle génération de smartphone (d’autant que le G1 ne bénéficiait pas de la version finalisée d’Android, laquelle se manifeste avec le HTC G2 Magic). Mais il est encore loin de prétendre menacer les ténors du secteur. Au cours du dernier trimestre, AT&T aurait commercialisé 1,6 million d’iPhone aux Etats-Unis. Et Verizon a écoulé 1 million d’exemplaires en deux mois du Blackberry Storm, le terminal à écran tactile “clicable” de RIM. Toujours aux Etats-Unis, le marché des smartphones se répartirait entre Android (6 %) derrière Windows Mobile (11 %), Blackberry (22 %) et l’inoxydable iPhone (50 %) selon l’annonceur spécialisé dans le téléphone portable AdMob.

Mais la situation pourrait vite évoluer. “Des annonces vont se succéder entre maintenant et la fin de l’année, qui seront plutôt importantes venant des opérateurs et des nouveaux constructeurs arrivés dans l’univers Android”, a déclaré Eric Schmidt à l’occasion de l’annonce de T-Mobile. Le p-dg de Google fait notamment référence aux nombreux constructeurs intéressés par Android, notamment chez Samsung, Motorola et Sony-Ericsson tandis que HTC va continuer à développer son offre. D’autre part, Android dépasse désormais le seul cadre des smartphone pour investir celui des netbooks. Le chinois Skytone prévoit de lancer le premier netbook Android avec l’Alpha 680, une machine à bas prix architecturée sous processeur ARM.

En France, il est trop tôt pour faire un point sur la présence d’Android puisque Orange et SFR, les seuls opérateurs à proposer la solution, lancent tout juste leurs offres. Pour le moment concentré sur l’iPhone, Bouygues Télécom n’a pas communiqué sur l’intérêt qu’il porte à Android. Mais nul doute que si la sauce prend, l’opérateur développera à son tour une offre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur