Bouygues Telecom a perdu 450.000 clients mobiles en 6 mois

MobilitéRéseaux
Bouygues Telecom siège d'Issy-les-Moulineaux

Sale temps pour Bouygues Telecom qui, victime de la nouvelle concurrence, affiche un résultat en recul sur le premier semestre.

Après Orange-France Télécom, c’est au tour de Bouygues Telecom de payer les pots cassés par Free Mobile. À l’occasion de l’annonce des résultats semestriels du groupe de BTP, Bouygues Telecom a publié ses chiffres. En recul.

Avec un chiffre d’affaires de 2,7 milliards d’euros sur les six premiers mois de l’année, Bouygues Telecom affiche un recul de 7 % par rapport à 2011. Plus inquiétant, cette baisse s’est accélérée au deuxième trimestre, de -10 % par rapport au premier. À cause à la fois de la mise en place de nouveaux tarifs, pour contrer la concurrence, mais aussi d’une réduction du parc clients.

Les clients forfaits en hausse

Au deuxième trimestre, l’opérateur a perdu 71.000 utilisateurs. Un moindre mal par rapport aux 379.000 pertes du premier trimestre. Essentiellement des clients prépayés alors que les offres forfaits bénéficient d’une croissance de 55.000 comptes. Plutôt bon signe pour la base installée. Néanmoins, en six mois, Bouygues Telecom accuse un douloureux recul de 450.000 clients mobiles.

« Le résultat opérationnel courant ressort à 148 millions d’euros au premier semestre 2012. La baisse de 183 millions d’euros par rapport au premier semestre 2011 s’explique par la baisse de l’EBITDA pour 106 millions d’euros, par une hausse conjoncturelle des dotations nettes aux provisions au premier semestre 2012 et par l’augmentation des amortissements. Le résultat net est de 92 millions d’euros. », commente le groupe.

La Bbox progresse

Lot de consolation, le parc utilisateurs fixe s’agrandit. Il gagne 70.000 nouveaux clients pour un total de 1,4 million au 30 juin 2012. Une dynamique qui pourrait s’accélérer avec la nouvelle offre Bbox Sensation lancée en juin. D’autant que le résultat n’intègre pas les clients de Darty Telecom, acquis en mai dernier. Le chiffre d’affaire de l’offre ADSL/très haut débit augmente de 40 % sur la période. Mais il n’est pas détaillé.

Quant à l’offre sans engagement B&You, elle poursuit sa dynamique, indique le groupe, avec 452.000 clients au 30 juin. Une dynamique cependant très éloignée des 2,6 millions de clients Free Mobile (qui plus est au 1er trimestre) alors que B&You est opérationnel depuis plus d’un an.

Crédit photo © Christophe Lagane


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Le vocabulaire des télécoms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur