E3 : Le piratage facile de la DS agace-t-il Nintendo ?

Sécurité

Le piratage des jeux commencerait à toucher les ventes. A l’E3, Nintendo préfère évoquer les prochaines sorties de la Wii. Stratégie délibérée ?

Depuis que les consoles de Nintendo proposent des ports de cartes SD ou micro SD, les pirates s’en donnent à cœur joie pour proposer l’accès gratuit aux jeux vidéos.

Moyennant des tarifs allant de 12 à une trentaine d’euros, il est possible de pirater sa console DS (ainsi que la dernière mouture, la Dsi) avec une cartouche couplée à un carte micro SD qui va permettre d’écouter de la musique, regarder des vidéo et jouer avec des c opies de jeux vidéos fraîchement sortis.

De même, fourmillent sur la Toile ces linkers, cartouches qui permettent de lire fichiers MP3 et autres image ISO de jeux. Parfois disponibles en vente en magasin, ces cartouches auraient commencé àimpacter les ventes de jeux de 30 % en un an, selon le site spécialisé Gamekult.

Si Nintendo semble miser sur le nombre de consoles vendues (6 millions) pour atténuer le phénomène, force est de constater que la sécurité n’est pas le point fort des appareils signés de la firme de Kyoto. Un motif pour lequel les responsables de Nintendo souhaitent réagir.

Selon le site Gamasutra, Nintendo aurait même annoncé la mise en place de “MetaFortress”, une sécurité qui change pour chaque jeu et qui devrait empêcher les copies. Andrew Mclennan, de la Société Metaforic confiait ainsi : “Nous prenons n’importe quel jeu DS et injectons un schéma de sécurité dans le soft lui-même.Cela modifie chaque titre avec son propre système de sécurité. Chaque fois que nous l’appliquons à un jeu différent, c’est un tout autre système de sécurité“.

De son côté, Nintendo présent lors du salon de l’E3 qui se tient à Los Angeles, rendez-vous inconditionnel du monde du divertissement numérique et des jeux vidéos, préfère communiquer sur sa console de salon, la Wii. Comme prévu, la firme a annoncé la prochaine sortie d’un Mario de type plate-forme.Le plombier moustachu, égérie de la marque, devrait sortir en même temps qu’un nouveau Zelda.

De même, une nouvelle version du “pèse personne” Wii Fit verra le jour très prochainement intégrant un nouvel accessoire. Fixé au doigt avec un système de pince, le Wii Vitality Sensor calculera le rythme cardiaque afin d ‘évaluer le niveau de stress du joueur.

Nintendo communique donc au plus grand nombre en évoquant les prolongements et suites de ses meilleurs ventes en dépit des manques et lacunes déjà existantes. Une stratégie qui vise à gagner en popularité mais qui sait, peut-être aux dépens de la marque…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur