Eric Schmidt aurait coupé le cordon avec Google

Business
Eric Schmidt Google

Pilier historique de Google, Eric Schmidt aurait quitté, en février, l’ultime fonction de « conseiller technologique » qui le liait encore au groupe.

Une page de l’histoire de Google s’est-elle discrètement tournée en février ?

Eric Schmidt, 65 ans, aurait quitté le groupe, dont il fut un pilier pendant près de deux décennies.

Ancien dirigeant de Sun Microsystems, puis de Novell, l’intéressé avait été recruté en 2001.

Il a servi de caution rigoureuse de management pour mener la société vers son IPO en 2004. Et l’accompagner dans des acquisitions majeures comme celles d’Android (2005), de YouTube (2006) et de DoubleClick (2007).

En 2011, Eric Schmidt avait lâché le titre de CEO de Google au profit de Larry Page pour endosser la fonction de président exécutif. Et se consacrer davantage aux relations avec le monde politique.

Sur l’axe Washington – Silicon Valley

En 2015, il avait accompagné la transformation du groupe en holding multipôle sous la bannière Alphabet. Tout en conservant, dans cette nouvelle configuration, le poste de président exécutif… qu’il allait finalement abandonner début 2018, pour devenir simple « conseiller technologique ».

Son départ du conseil d’administration était intervenu en juin 2019.

En toile de fond à cette prise de recul, des soupçons de conflits d’intérêts, vu la teneur des liens qu’Eric Schmidt a noués avec le complexe militaro-industriel.

Il est notamment à la tête du Defense Innovation Board, qui fournit du conseil technologique au Pentagone. Mais aussi d’une commission nationale qui apporte au Congrès une expertise sur l’IA dans le domaine de la défense. Il est par ailleurs amené à présider une commission qui supervisera la modernisation de l’infrastructure et des pratiques technologiques dans l’État de New York pendant et après la pandémie.

Dans la « vieille garde », les fondateurs Larry Page et Sergey Brin eux-mêmes ont pris du recul. Fin 2019, ils ont laissé les commandes à Sundar Pichai, devenu CEO de Google et d’Alphabet.

Photo d’illustration Google – Tomorrow’s World – Clip 2015 via YouTube

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT