Externalisation IT : le cloud défie l’outsourcing en Europe

CloudExternalisationProjets

Dans la région EMEA, les contrats d’externalisation « as-a-service » ont bondi de 48% en 2018, tandis que l’outsourcing traditionnel a reculé de 6%, rapporte ISG.

En Europe, la demande de prestations « as-a-service » augmente au détriment des contrats d’outsourcing traditionnel, rapporte Information Services Group (ISG).

En 2018, dans la région Europe, Moyen-Orient, Afrique (EMEA), la valeur annuelle combinée des contrats d’externalisation IT a progressé de 9% à 12,9 milliards d’euros. Sur le seul quatrième trimestre, les contrats d’outsourcing et de services ont pesé 3 milliards d’euros. Un chiffre en hausse de 5% par rapport au T4 2017. (source : ISG Index EMEA 4Q18).

Le cloud dynamise le marché dans son ensemble.

Ainsi, la valeur combinée des contrats d’externalisation cloud a bondi de 48% à 4,9 milliards d’euros sur l’année en EMEA, dont 1,3 milliard d’euros au dernier trimestre (+44%). Cette somme se répartit sur le trimestre entre les contrats d’infrastructure en tant que service (IaaS, 960 M€ au T4 2018) et ceux du logiciel en tant que service (SaaS, 331 M€).

Brexit, « gilets jaunes » et outsourcing

L’outsourcing IT traditionnel, à savoir l’externalisation des activités informatiques (ITO) et des processus d’affaires (BPO), domine donc encore.

Mais il est en repli sur l’année 2018 dans la région EMEA.

Aussi, malgré l’embellie de fin d’année (+12% à 1,7 Md€ au T4 2018), l’outsourcing classique a reculé par rapport à 2017 de 6% en 2018, à 8 milliards d’euros tout de même.

« Le recul de l’activité au Royaume-Uni, dans la région DACH (Allemagne, Autriche, Suisse) et en France, a tiré le marché du sourcing traditionnel vers le bas en 2018 », souligne ISG. Les incertitudes économiques et sociales (du Brexit au Royaume-Uni aux « gilets jaunes » en France) expliquent la tendance en EMEA.

Qu’en est il de l’externalisation IT dans le monde ?

Au niveau mondial, la valeur annuelle combinée des contrats d’outsourcing a atteint un nouveau record : 47,8 millards de dollars sur l’année (+18%).

À lui seul, le sourcing as-a-service a gagné 43% en glissement annuel (à 21,8 Md$). Le sourcing traditionnel affiche une hausse moins marquée (+2% à 26 Md$).

Pour 2019, ISG prévoit une accélération de croissance globale de l’externalisation IT.

(crédit photo : pixabay via pexels)

Lire aussi :