Les voitures de course de Wirth Research carburent aux supercalculateurs Bull

Logiciels

Nouveau succès pour Bull dans le secteur du HPC. La firme française devient en effet le fournisseur attitré de Wirth Research, un acteur travaillant dans le monde des véhicules de course.

Wirth Research est un groupement d’entreprises qui travaille à la conception et à la production des voitures de course ARX. La société œuvre également dans le secteur de l’aérodynamique, avec des retombées sur le marché automobile classique.

Le groupe annonce aujourd’hui avoir choisi Bull comme fournisseur pour ses futures solutions HPC (High-Performance Computing). La société française mettra ainsi en place un supercalculateur d’une puissance de 15 téraflops et des systèmes de stockage Panasas ActiveStor. Le tout additionné de services et de conseils en optimisation.

« Nous avons choisi Bull car nous souhaitions non seulement être approvisionnés en équipements informatiques, mais également créer un véritable partenariat avec le fournisseur leader de solutions HPC en Europe, explique Nick Wirth, fondateur de Wirth Research. Nous pouvons ainsi nous concentrer sur notre objectif premier qui est de réussir sur et en dehors des circuits de course. »

Bull, champion du HPC ?

Les lecteurs d’HPCwire ne s’y sont pas trompés, en remarquant deux fois de suite Bull (en 2010 et en 2011). Il est vrai que la firme a mis en place la première machine pétaflopique européenne, le Tera 100, ainsi que le plus puissant supercalculateur d’Europe, le Curie. La société équipe également diverses universités et instituts de recherche dans notre zone géographique (à Reims, aux Pays-Bas, en Espagne…).

Bull surfe sur ces succès pour proposer ses clusters au sein des entreprises. Un marché d’importance. En plus de l’accord signé avec Wirth Research, la firme peut ainsi s’enorgueillir d’équiper de grands acteurs, comme Dassault Aviation.

Crédit photo : © Bull


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur