Nokia s'attaque à Google Maps Navigation

Réseaux

En proposant gratuitement son application de navigation assistée Ovi Cartes, Nokia compte sur les services GPS pour se refaire une santé.

Nokia fait évoluer son offre applicative. Le constructeur finlandais vient de mettre à disposition une nouvelle version d’Ovi Cartes, son application de navigation GPS assistée, sur route comme piétonnière. Ovi Cartes dispose du guidage vocal « turn by turn » (intersection par intersection) et s’enrichit de services de géolocalisation notamment à travers les guides Lonely Planet et Michelin (plus de 1 000 destinations dans le Monde). Une application haut de gamme jusqu’alors commercialisée 60 euros par an que Nokia propose aujourd’hui gratuitement.

Une stratégie des plus réfléchie qui vise à contrecarrer les plan de Google avec Android, notamment. Depuis la version 2.0 de la plate-forme pour mobile, le géant de la recherche propose en effet, gratuitement également, Google Maps Navigation, une application de navigation similaire à Ovi Cartes. A la différence que Maps Navigation se limite pour l’heure au seul territoire américain. Et que le chargement des cartes se fait en temps réel, ajoutant à la consommation de données de l’utilisateur.

A l’inverse, le (encore) numéro un des constructeurs de téléphones mobile, se targue de proposer le téléchargement des cartes qui, couplées à une technologie vectorielle hybride permettent de poursuivre la navigation même en cas de coupure de la communication. Surtout, Nokia met en avant la disponibilité quasi mondiale de son service de navigation proposé dans 74 pays en 46 langues, ainsi que des infos trafic dans plus de 10 pays et des cartes détaillées de 180 pays.

A noter cependant que Ovi Cartes n’est compatible qu’avec seulement 10 téléphones* du constructeurs. Bizarrement, le N900 sous Maemo, pourtant équipés du GPS, n’est visiblement pas supporté. Nokia précise que de nouveaux smartphones intégreront, à partir de mars 2010, la nouvelle version de Ovi Cartes. Laquelle remplacerait avantageusement, aux yeux du constructeur, les assistants autonomes, notamment en profitant des communications 3G qui facilitent les mises à jour instantanées.

La nouvelle version d’Ovi Cartes est donc une attaque frontale aux ambitions de Google qui, au-delà d’Android, s’installe sur le marché des terminaux mobiles avec son Nexus One, premier smartphone d’une série appelée à se développer. L’idée de Nokia étant de séduire le consommateur par le biais des applications. En la matière, la navigation assistée figure parmi les services qui peuvent faire la différence lors de la décision d’achat ou de la consolidation des clients. Le finlandais annonce avoir vendu 83 millions de téléphones GPS dans le monde.

« Contrairement aux autres acteurs du marché de la navigation routière, nous ne souhaitons pas vous vendre des cartes des pays où vous ne séjournez que quelques jours. Nous proposons gratuitement la navigation et les cartes, avec toutes les fonctionnalités haut de gamme que vous attendez », déclare Anssi Vanjoki, Vice-président directeur de Nokia. « Pourquoi, poursuit-il, utiliser un téléphone mobile et un système de navigation routière distinct qui fonctionne dans un seul pays ou une seule région ? Regroupez-les deux, proposez-les gratuitement et dans le monde entier et vous doublez la taille potentielle du marché de la navigation mobile. »

Un marché sur lequel Nokia compte pour redresser la barre. Le constructeur perd du terrain depuis plusieurs mois face à la féroce concurrence de l’iphone d’Apple, des BlackBerry de RIM et, aujourd’hui, de l’Android de Google adopté par un nombre grandissant de concurrents. Au troisième trimestre, Nokia accusait une baisse du chiffre d’affaires de près de 58 % de sa division mobiles provoquant une réorganisation de l’activité avec la création d’une division smartphones. Fort de cette situation, le constructeur n’a d’ailleurs pas jugé utile d’exposer un stand au prestigieux salon Mobile World Congress de Barcelone en février.

* Nokia X6, Nokia N97 mini, E72, E55, E52, Nokia 6730 classic, Nokia 6710 Navigator, Nokia 5800 Xpressmusic, Nokia 5800 Navigation Edition, Nokia 5230. Plus d’infos compatibilité sur cette page.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur