OVH et Bull rejoignent le mouvement OpenPower

CloudServeurs

La Fondation OpenPower compte maintenant plus de 60 membres, dont les Français OVH et Bull. L’un pour de l’hébergement en mode cloud, l’autre dans le cadre de sa stratégie Escala.

Début octobre, l’hébergeur français OVH profitait de son rassemblement annuel pour annoncer l’arrivée de serveurs Power8 dans son offre cloud RunAbove. Une technologie actuellement en phase de test. Voir à ce propos notre article « OVH invite Docker et Power8 dans ses offres cloud ».

Un récent communiqué d’IBM permet de découvrir que l’investissement d’OVH en faveur de cette architecture processeur est plus important que ce que nous avions précédemment imaginé. La société vient en effet de rejoindre la Fondation OpenPower, qui œuvre en faveur de l’émergence d’une plate-forme ouverte architecturée autour des processeurs Power d’IBM… ou d’autres spécialistes des semi-conducteurs.

OVH, mais aussi Bull

La Fondation OpenPower compterait maintenant plus de 60 membres, dont 12 sont situés en Europe. OVH n’est pas le seul français du lot. Bull (qui fait maintenant partie du groupe Atos, voir « Atos prend le contrôle du conseil d’administration de Bull) est aussi de la partie.

Rappelons que le constructeur français propose aujourd’hui une gamme de machines Power, les Escala. Des serveurs pourvus de puces Power7, Power7+ et Power8, qui peuvent fonctionner sous AIX ou Linux. Très discret, Bull ne précise pas à ce jour quels sont ses plans concernant l’écosystème OpenPower.

Sur le même thème

IBM se lâche – enfin – sur le Power
Tyan livre son premier serveur Power8
Plus de 1500 applications certifiées pour Linux on Power d’IBM


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur