Rémunération des jeunes diplômés : la prime au chef de projet SI

DSIProjets

Le salaire annuel d’un jeune chef de projet SI peut atteindre 45 000 euros en Ile-de-France, selon l’étude de rémunération 2019-2020 de Walters People.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Dans les technologies de l’information (IT) en France, six recrutements sur dix ciblent de jeunes cadres et de nouveaux entrants, relevait récemment l’Apec.

De son côté, le cabinet de recrutement Walters People France vient de publier son étude de rémunération* les concernant. Le salaire constitue, pour 76% des jeunes diplômés interrogés, leur principal critère de choix de poste. Tous les nouveaux entrants ne sont pas logés à la même enseigne. Certains métiers IT sont mieux lotis que d’autres.

« De multiples opportunités se profilent pour 2020. Les projets fleurissent dans les entreprises et certains postes particulièrement porteurs sortent du lot. C’est le cas de celui de chef de projet fonctionnel qui permet aux jeunes diplômés d’acquérir des responsabilités, tout en montant rapidement en compétences », a déclaré Mathieu Moisan, directeur chez Walters People. Une filiale du groupe Robert Walters.

Système d’information et maîtrise d’ouvrage

Pour un jeune chef de projet système d’information (SI), par exemple, le salaire annuel brut moyen peut atteindre entre 40 000 et 45 000 euros en Ile-de-France. Soit une hausse comprise entre 5% et 12% par rapport à l’édition 2018-2019 de l’étude de Walters People.

La rémunération annuelle moyenne d’un jeune chef de projet maîtrise d’ouvrage (MOA) a également augmenté de plus de 5% sur la période. Elle peut atteindre jusqu’à 43 000 euros à Paris et dans sa région.

Un chiffre supérieur au salaire moyen d’un nouvel ingénieur études et développement (entre 38K€ et 42K€ à temps plein).

Sur ces métiers, l’obtention d’un Bac+5 est requise.

Walters People – IT – Etude de rémunération JD 2019-2020

Pour d’autres jeunes diplomés de l’IT, les salaires proposés par les employeurs ont peu évolué en un an. C’est notamment le cas pour les webmasters (entre 28K€ et 36K€) et les techniciens support (entre 22K€ et 30K€). Les « précaires » du secteur ?

Globalement, les développeurs ont toujours les faveurs du marché.

*L’étude de Walters People France agrège des données issues d’entretiens menés entre septembre 2018 et septembre 2019 auprès de 1500 postulants de moins de 26 ans. Une enquête « candidats » (panel de 200 jeunes diplômés) vient la compléter.

(crédit photo © Rawpixel – shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :