RIM inaugure BlackBerry 10 avec les Z10 et Q10

Poste de travailSmartphones
Thorsten Heins, pdg de RIM au lancement de BlackBerry 10

Avec les nouveaux terminaux Z10 et Q10 sous BlackBerry 10, RIM entend séduire les utilisateurs finaux, sans nécessairement passer par les entreprises, pour reconquérir le marché mobile.

« Avec BlackBerry 10 nous entrons dans la transformation de notre business et de notre marque, mais surtout nous basculons de l’ère des communications à celle de l’informatique mobile. » Thorsten Heins a donc, comme prévu, officiellement lancé la nouvelle plate-forme de RIM (Research In Motion) depuis New York et en duplex vidéo dans 6 villes, dont Paris.

Après les remerciements d’usages, envers les partenaires et particulièrement les 12 000 salariés de la société (on sent que l’effort a été gigantesque), le PDG de RIM (Research In Motion) a présenté les nouveaux, et premiers, terminaux BlackBerry 10 : le tout tactile Z10 et sa version clavier Q10 (et non X10 comme le laissaient supposer les fuites).

Ces terminaux sont construits autour d’un processeur double cœur 1,5 GHz avec 2 Go de mémoire et 16 Go de stockage (extensible via une carte microSD), avec, fait notable, un port micro HDMI.

Chez SFR et Orange

Doté d’un écran 4,2 pouces, le Z10 sera disponible courant février et mars selon les marchés. Pour la France, SFR et Orange devraient le proposer à partir de février dans le cadre de leurs offres 4G. Le terminal sera aussi distribué par Bouygues Telecom et Virgin Mobile, mais à des dates pour l’heure indéterminées.

L’offre tarifaire n’a pas encore été détaillée et dépendra des modalités stratégiques de chaque opérateur. À titre d’exemple, le Z10 sera proposé avec abonnement 3 ans chez un opérateur canadien pour 150 dollars. Le calendrier de sortie pour le Q10 n’a pas été dévoilé. Les inconditionnels du clavier physique attendront.

Vivek Bhardwaj, responsable des développements applicatifs, a rejoint Thorsten Heins sur scène pour démontrer les points différenciant de l’offre BlackBerry 10 par lesquels RIM espère regagner des parts sur le marché des mobiles.

Nouvelle interface Flow de navigation instantanée entre les applications, Hub de centralisation des flux de messagerie et réseaux sociaux, clavier prédictif et multilingue évolué, Balance pour la séparation des univers privés et professionnels, la vidéocommunication et le partage d’écran depuis BBM, fonctions photos avancées… Inutile de nous attarder sur ces caractéristiques nouvelles que nous avons déjà abordées ici et .

En phase avec la concurrence

Notons que BB10 offre une nouvelle plate-forme qui rattrape largement celle de la concurrence de par une ergonomie d’usage bien pensée. « Une plate-forme conçue pour s’adapter à votre vie au sein d’un appareil unique » s’est réjoui Christophe Lefort, dirigeant de la filiale française et Europe de l’Ouest.

Outre la 4G et le NFC, les nouveaux terminaux BB10 supportent notamment le Bluetooth Smart qui permettra aux développeurs de proposer des applications à même de tirer profit des appareils de santé ou de sport dotés de fonctionnalités de mesures et analyses corporelles. Ou encore d’interagir avec des systèmes de télématique résidentiels ou dans l’habitacle automobile. « Une plate-forme taillée pour l’Internet des objets », comme l’a répété Thorsten Heins.

Une stratégie qui tend à montrer que la reconquête du marché par RIM passera bien par les utilisateurs finaux, qu’il faut séduire à coups d’innovations, et non par les entreprises dans lesquels les BlackBerry perdent de leur influence ces dernières années. Des utilisateurs qui profiteront de 70 000 applications, dont les incontournables Facebook, Twitter, Skype, LinkedIn et autres Angry Birds, au lancement de l’offre. « Nous lançons BB10 avec plus d’applications qu’aucune autre plate-forme à ses débuts », a déclaré Marty Mallick, responsable partenariats et développement.

Alicia Keys ambassadrice

Et pour mettre toutes ses chances de son côté, RIM n’a pas hésité à embaucher Alicia Keys en tant que Global Creative Director de BB10. La chanteuse est montée sur scène déclamer tout l’intérêt qu’elle porte à son Z10. Autrement dit, une ambassadrice de charme de la marque qui personnifie parfaitement l’utilisateur de base de BlackBerry dans la mesure où, comme de nombreux clients déçus du manque d’innovations de BB7, elle aussi avait délaissé l’univers du constructeur canadien pour mieux y revenir aujourd’hui. Les clients tomberont-ils sous le charme de… BB10 ?


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous RIM et les BlackBerry ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur