Gianmaria Perancin, président USF :  » Nous travaillons avec SAP sur la possibilité de tester des modèles contractuels avant de les accepter. »

DSIEditeurs de logicielsERPÉvénementsLogicielsProjets

Le président du Club des Utilisateurs SAP Francophones -USF- expose les dossiers en cours et les axes de travail à développer avec la filiale française du géant de l’ERP dirigée par Gérald Karsenti.

InterCloud, fournisseur d’un service de connectivité entre de grands groupes et les fournisseurs du cloud public, propose un accès direct à IBM Cloud via IBM Cloud Direct Link. Les entreprises peuvent ainsi contourner l’internet public pour accéder directement aux services d’IBM Cloud et y intégrer leurs propres applications et ressources. Et bénéficier d’engagements concernant la performance et la sécurisation des flux applicatifs.

« Cette collaboration avec IBM Cloud nous permet de fournir à nos clients un accès rapide, performant et fiable à leurs ressources sur IBM Cloud », a déclaré Jérôme Dilouya, fondateur et CEO d’InterCloud, cité dans un communiqué.

« Le tout garanti par des niveaux de service (SLA) de bout en bout », a-t-il ajouté.

La SNCF, une cliente très investie

La connectivité dédiée à IBM Cloud sera progressivement disponible à l’échelle mondiale. Dans un premier temps, elle est proposée par InterCloud sur le seul continent européen.

Justement, la SNCF, dont le fonds SNCF Digital Ventures a investi dans InterCloud, est l’un des premiers clients du prestataire a en bénéficié.

Pour la SNCF, ce choix s’inscrit dans le cadre d’une stratégie multi-cloud assumée. En effet, d’ici 2020, l’entreprise ferroviaire française prévoit de transférer 60% de ses applications (sur un total de 1500 aujourd’hui) vers le cloud public.

À commencer par IBM Cloud, AWS et Microsoft Azure. Tous partenaires d’InterCloud.

(crédit photo de une © IBM)

Lire aussi :