SFR déploie sa 4G LTE à Lyon et Montpellier

4GMobilitéRéseaux

Après un pilote LTE sur Marseille, SFR annonce la commercialisation des premiers services pour début 2013. En parallèle, l’opérateur multiplie les déploiements de la 3G+, des Femtocell, du Wifi et de la fibre optique.

Après Orange et Bouygues Telecom, SFR a souhaité faire à son tour le point sur le déploiement de son réseau 4G, notamment. Rappelons que l’opérateur a acquis plusieurs lots de fréquences dans la bande des 800 MHz et 2,6 GHz.

À l’occasion d’un déplacement à Marseille ce jeudi 29 mars, en l’absence de Frank Esser, débarqué, Pierre-Alain Allemand, directeur général réseaux, et Jérémie Manigne, directeur général innovation services et contenus, ont fait le point sur les dernières avancées de la filiale télécoms de Vivendi. En matière de 4G/LTE (Long Term Evolution), SFR concentre le déploiement de son réseau mobile très haut débit sur Lyon et Montpellier.

Une couverture 3G+ de plus de 98 %

« D’autres villes vont suivre » indique l’opérateur sans être en mesure de nous préciser lesquelles pour l’heure. SFR avait déjà lancé un pilote sur la 4G à Marseille en septembre 2011. La ville phocéenne pourrait donc bien faire partie des priorités de déploiement du nouveau réseau pour l’opérateur. Comme chez ses concurrents, les premiers services LTE devraient être disponibles début 2013.

SFR n’en continue pas moins d’améliorer sa couverture 3G. Celle-ci atteint désormais 98,5 %, conforme à ses obligations suite à la mise en demeure de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) en 2009. « La meilleure couverture du territoire français en 3G+ », revendique SFR. L’opérateur poursuit l’extension de son offre HSPA+ à 21 Mb/s qu’il entend généraliser à partir du 11 avril aux 88 % de clients éligibles. Quant à l’offre 42 Mb/s lancée fin 2011, elle est désormais disponible dans une cinquantaine d’agglomérations, dont de grandes zones balnéaires, période estivale approchant oblige. Il restera néanmoins aux 63 % de la population éligible de disposer du terminal permettant de profiter de ces performances. Le FAI met notamment en avant le nouvel iPad d’Apple.

Probablement plus appréciable sera l’usage de SFR Auto Connect WiFi, un service qui permettra, à partir de juin prochain, de basculer d’un réseau 3G au Wifi sans rupture de communication. Cela tombe bien, partenaire privilégié de Fon (société qui anime un réseau mondial de hotspots Wifi), SFR revendique près de 10 millions de points d’accès Wifi dans le monde, dont 5,5 millions à l’international. En plus des 4 millions installés en France. Ce qui place SFR comme un opérateur de Wifi international. En parallèle, un pilote est en cours pour offrir à ses clients l’accès aux hotspots des stations de métro et de RER (opérés par Naxos). En plus de la satisfaction client, le développement du réseau Wifi permet à SFR d’alléger son réseau mobile d’une partie du trafic de données qui sature les antennes radio.

La fibre dans 45 villes

Tout comme les Femtocell, ces antennes GSM résidentielles qui se connectent à la box du fournisseur. SFR, qui distribue gracieusement ses « femto » à ses clients, annonce avoir franchi la 100 000e installation. En juillet, une troisième version verra le jour avec doublement des débits (14,4 Mb/s contre 7,2 actuellement) et autorisera jusqu’à 8 communications simultanées (4 aujourd’hui). Des améliorations au niveau du cœur de réseau dont devraient également profiter les utilisateurs de la version 2 du boîtier Femtocell distribué depuis 2009.

Enfin, le déploiement des réseaux très haut débit fixes reste également à l’ordre du jour. Alors que SFR a signé un accord de mutualisation avec Orange pour apporter la fibre à domicile (FTTH) à 10 millions de foyers français des zones moyennement denses, l’opérateur poursuit ses investissements. En 2012, il annonce 24 nouvelles villes à la commercialisation et le déploiement en propre de 23 villes en zone moins dense. En 2011, la fibre de SFR couvrait 45 villes. L’année dernière, SFR déclare avoir investi 1,6 milliard d’euros dans ses réseaux fixes et mobiles.

Crédit photo SFR © P. Couette 2009


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur