Webconférence : une croissance à deux chiffres qui fait des envieux

CloudCommunication UnifiéeMobilitéSaaS
teletravail

La bascule vers le travail à distance pousse toujours plus d’utilisateurs vers les solutions de conférence en mode cloud, rapporte Gartner.

Le recours massif au télétravail profite à la conférence en mode cloud, relève Gartner.

Le cabinet d’études prévoit une croissance de 24,3% à 4,1 milliards de dollars des dépenses mondiales des utilisateurs finaux en solutions de web conférence basées sur le cloud pour 2020. Une année marquée par des mesures de distanciation sociale et de travail à distance pour endiguer la pandémie de Covid-19.

La conférence en mode cloud serait ainsi le deuxième segment le plus dynamique du marché des communications unifiées (UC), derrière la téléphonie « cloud-based » (ses fournisseurs se partageraient 16,8 Md$ de revenus cette année).

Globalement, en revanche, les investissements mondiaux dans l’UC sont attendus en baisse de 2,7% en 2020. La décroissance se profile pour les dépenses IT dans leur ensemble. Il existe toutefois des poches d’opportunités commerciales.

Les solutions de Webconférence en font partie.

« Remote working »

La base d’utilisateurs de solutions de conférence en mode cloud devrait ainsi continuer de s’étendre en 2021, mais à un rythme moins soutenu.

Le travail à distance (remote working) tendrait alors à se normaliser.

La société d’études prévoit que, d’ici 2024, les réunions en présentiel ne représenteront plus que 25% des réunions d’entreprise, contre 60% avant la crise du Covid-19.

Les analystes de Gartner s’attendent ainsi à ce que « les politiques établies pour faciliter le travail à distance et l’expérience acquise de l’utilisation de services de conférence durant le confinement impactent durablement l’adoption de la collaboration ».

(crédit photo via Pixabay)

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT