Près de 4 millions d’abonnements très haut débit en France

FibreOperateursRéseaux
2 7 Donnez votre avis

Le très haut débit connaît une progression annuelle de plus de 20% en France. Notamment porté par la fibre et le… VDSL2.

Près de 4 millions de foyers (3,885 millions précisément) profitent d’une connexion à très haut débit (THD), c’est-à-dire supérieure à 30 Mbit/s, en France au 3e trimestre 2015. C’est 260 000 de mieux qu’au deuxième et 1,4 million de plus qu’il y a un an, selon les chiffres de l’observatoire du marché de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) publiés fin de semaine dernière.

La progression du THD est tirée par la fibre optique de bout en bout (FTTH) qui compte aujourd’hui plus de 1,25 million de lignes allumées et affiche une progression annuelle de 57%. Néanmoins, sur le trimestre c’est la technologie Docsis 3.0 du câble (fibre en terminaison coaxiale) à plus de 100 Mbit/s qui accélère avec 125 000 nouvelles connexions (+33%) contre 115 000 pour le FTTH. Le « câble » à plus de 100 Mbit/s alimente aujourd’hui 1,36 million de foyers. Mais avec près de 1,5 million de liaisons, le THD reste majoritairement porté par les offres entre 30 et 100 Mbit/s proposées par le câble et le VDSL2 sur paires de cuivre du réseau téléphonique historique. Soit 20 000 nouveaux abonnés sur le trimestre et près de 77% de hausse sur l’année.

Le haut débit se rebelle

Si le THD progresse, le haut débit aussi. Phénomène surprenant alors que l’ADSL avait initié son recul au 4e trimestre 2014. Force est de constater que le haut débit est loin d’être enterré avec 6 000 nouvelles connexions, certes modestes en regard des 22,66 millions de lignes ADSL (22,18 millions) et d’autres technologies (475 000, stable depuis un an) mais néanmoins notables en regard de sa régression régulière depuis le début de l’année. Au total, la France compte 26,54 millions de lignes haut et très haut débit et progresse de 890 000 abonnements en un an (+3,4%) et de 270 000 sur le trimestre.

Si les abonnements progressent, les déploiements aussi. Au 30 septembre, plus de 5 millions de logements étaient éligibles aux offres FTTH : +38% en un an et +6% (270 000 prises) sur le trimestre. Environ 60% des logements éligibles à la fibre disposent d’au moins deux offres d’opérateurs. Et environ 1,8 million sont situés en dehors des zones très denses et 734 000 sont éligibles à travers des réseaux d’initiative publique (RIP). « Les déploiements FttH en zones moins denses (+187 000) ont été plus importants qu’en zones très denses (+91 000) », précise l’Arcep.

Près de 11 millions de prises câble

La technologie câble (FTTLA et HFC) de Numericable (Numericable-SFR) est pour sa part proposée à plus de 2 millions de foyers entre 30 et 100 Mbit/s et à près de 8,86 millions à plus de 100 Mbit/s. Par ailleurs, 5,23 millions de lignes sont aujourd’hui compatibles avec le VDSL2 à plus de 30 Mbit/s, soit 117 000 nouvelles prises sur le trimestre. Environ 10,8 millions de NRA (noeud de raccordement abonnés) sont équipés d’un équipement VDSL2 (par au moins 1 opérateur), soit environ 94% du territoire. Au total, plus de 23,2 millions de foyers sont éligibles à une offre THD dont 9 millions à plus de 100 Mbit/s et 14,2 millions entre 30 et 100 Mbit/s. Soit une hausse annuelle de 21,2% et trimestrielle de 3,56%.


Lire également
Déploiement de la fibre optique en France : ça sent la panne
Plan France THD : le Sénat craint une nouvelle fracture numérique
Le plan Très Haut Débit peine à passer à la vitesse supérieure

crédit photo © Chubykin Arkady – shutterstock

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur