Android et Windows Phone 7 prochains gagnants du marché des smartphones?

OSOS mobilesRéseauxSmartphones

Selon IDC, ni l’iPhone, ni les BlackBerry ne résisteront à la déferlante Android en 2011. Nokia continuera de courber l’échine tandis que Windows pourrait créer la surprise avec Phone 7.

Le cabinet d’études IDC estime que les parts de marché des smartphones Google Android et Windows Mobile devraient augmenter au cours de ces prochains mois, au détriment de l’iPhone d’Apple et des BlackBerry de RIM. IDC ajoute que le marché des smartphones va progresser rapidement de 24,5% en 2011, pour finalement se stabiliser vers 2014.

Quelques 119,4 millions de smartphones ont été écoulés dans le monde durant la première moitié de 2010, soit une augmentation de 55,5% par rapport à la même période de 2009. « Le smartphone a fortement dynamisé le marché global du mobile cette année, explique Kevin Restivo, analyste chez IDC. L’arrivée de nouveaux produits dans la seconde moitié de l’année va permettre de surpasser les prévisions du marché. »

IDC attend à une croissance de 16,3% à 24,6% entre 2010 et 2014 concernant les terminaux Android. Le cabinet établit même que l’OS Windows Mobile de Microsoft, dont une nouvelle version est prévue avec les Windows Phone 7 cet automne, va s’octroyer des parts de marché comprises entre 6,8% et 9,8% sur la même période.

L’iPhone d’Apple, sous la plate-forme iOS, chutera de 14,7% en 2010 à 10,9% en 2014, estime IDC. Tandis que les parts de marché du BlackBerry de RIM reculeront de 17,9% à 17,3%. Les démêlés estivaux de l’entreprise canadienne avec les autorités de plusieurs pays d’Orient et d’Asie sur les questions d’accès aux données sécurisées ne vont probablement pas l’aider.

L’OS Symbian de Nokia continuera de maintenir sa position de première plate-forme mondiale en 2014, bien que sa part de marché devrait baisser de 40,1% à 32,9% en quatre ans. L’arrivée prochaine de Stephen Elop à la tête de Nokia est-elle vouée d’avance à l’échec?

La déferlante Google va en tout cas peser de tout son poids. « Android est un vrai joker, estime Ramon Llamas, analyste IDC. Les vendeurs sont attirés par Android parce que cet OS leur permet de présenter leur approche de l’expérience smartphone. » Ramon Llamas prédit que Dell, LG Electronics et Samsung seront les principaux fabricants de terminaux Android.

Si l’estimation tient pour LG et Samsung (encore que ce dernier développe son propre OS mobile avec Bada), elle est déjà plus discutable pour Dell qui n’a pour l’heure pas brillé en la matière avec un seul terminal sur le marché occidental, l’Aero aux Etats-Unis (mais il ne faut pas négliger la tablette Streak sous Android également en plus du Mini 3 du marché brésilien). Il ne faudrait pas négliger non plus le dynamisme de HTC, partenaire privilégié de Google (c’est le constructeur taiwanais qui a produit le Nexus One et son clone le Desire) qui multiplie les modèles (Legend, Wildfire, Hero, Tattoo, HD2, Mini, Snap…).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur