CES 2013 : une édition sous le signe de la connexion

M2MPoste de travail
CES 2013 (crédit photo © CEA)

Parmi les milliers de nouveautés électroniques qui animeront le CES 2013, les solutions connectées devraient être à l’honneur.

Que peut-on attendre de l’édition 2013 du Consumer Electronics Show (CES) qui ouvre ses portes du 8 au 11 janvier à Las Vegas ? Beaucoup de choses puisque pas moins de 20.000 nouveautés devraient y être présentées.

Des derniers smartphones aux nouveaux processeurs en passant par les téléviseurs 4K (l’ultra haute définition), les frigos connectés, des solutions de santé et une somme de gadgets indéfinissables que viendront présenter des milliers d’exposants (dont Apple reste le grand absent) au sein du plus grand (près de 550.000 mètres carrés) salon mondial des produits électroniques grand public où sont attendus pas moins de 150.000 visiteurs.

Si Sony devrait dévoiler le Xperia Z, un 5 pouces HD sous Android motorisé par un quadricœur Qualcomm Snapdragon S4 Pro dans un bloc de moins de 8 millimètres d’épaisseur et résistant à la poussière, les constructeurs devraient réserver la présentation de leurs derniers smartphones et tablettes pour le Mobile World Congress (MWC) 2013 de Barcelone fin février.

Les appareils connectés à l’honneur

Mais ce sont les appareils connectés qui devraient être à l’honneur de cette édition 2013 du CES. Nombre d’appareils « intelligents » pourraient être dévoilés : l’assistant courrier vocal, le système qui fournit le prix de l’essence en temps réel aux conducteurs depuis leurs véhicules, le réfrigérateur connecté au réseau domestique (pour passer automatiquement les commandes de produits manquants ?).

Leur point commun avec les tablettes et smartphones ? Les processeurs et capteurs qui s’immiscent désormais dans les objets du foyer. Caméra, GPS, détecteur de températures, solutions de commande vocales… autant de systèmes qui seconderont l’utilisateur, voire anticiperont sur ses besoins et mettront en œuvre le « perceptual computing » (l’informatique perceptive) auquel s’habitue le consommateur à travers son smartphone, justement. De là à envahir le salon, il n’y a qu’un pas que les constructeurs espèrent franchir cette année encore.

Une aubaine pour les fabricants de puces

Premiers concernés, les fabricants de puces. D’ailleurs, c’est Paul Jacob, PDG de Qualcomm, qui ouvre l’évènement par une keynote jusqu’alors traditionnellement assurée par Microsoft, lequel a affiché sa défection l’année dernière. Intel aura certainement son lot d’annonces à faire et LG pourrait dévoiler, à Las Vegas, sa première puce ARM.

Les constructeurs automobiles devraient aussi s’emparer de ces solutions d’assistance. Comme BMW qui propose un système de gestion des emails par la voix sans avoir besoin de quitter la route des yeux ou lâcher le volant. L’embarqué et les solutions d’assistance ont en effet de quoi tracer leur route ensemble.

Crédit photo © CEA


Voir aussi
LeWeb 2012 : reportage… en vidéos


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur