IoT : l’Internet des objets s’inscrit dans la feuille de route des DSI (infographie)

DSIM2MProjetsRéseaux

Les DSI français inscrivent l’Internet des objets (IoT) dans leur feuille de route. Mais l’heure n’est pas encore aux déploiements à grande échelle.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les directions des systèmes d’information (DSI) affûtent leur approche de l’Internet des objets (IoT) pour améliorer l’expérience client, la performance opérationnelle et la productivité.

C’est ce que montrent les résultats d’une enquête* menée en France, en partenariat avec Mitel et Orange Business Services, auprès de la communauté Atout DSI.

En 2019, 26% des directions générales et des directions des systèmes d’information interrogées considèrent l’IoT comme une priorité de développement. Tandis que 35% ont déclaré avoir « quelques projets » dans ce domaine.

Ces projets visent surtout à améliorer :

– la satisfaction client (pour 95% des répondants)
– la performance opérationnelle (94%)
– le travail des collaborateurs (87%)
– l’image de l’entreprise (85%)

La possibilité d’obtenir de nouveaux revenus (65%) et de réduire les coûts (63%) suivent. C’est surtout le cas dans l’IoT industriel.

Aussi, les DSI font des processus industriel et des opérations les domaines d’application prioritaires de déploiement de capteurs et d’autres objets connectés.

Pour ce faire, ils mettent l’accent sur la collaboration interne et externe.

IoT industriel et sécurité

84% des répondants pensent que l’IoT augmente la nécessité d’une collaboration entre les équipes IT et les directions métiers.

Ils sont plus nombreux encore (90%) à estimer nécessaire de faire appel à des partenaires externes pour déployer et maintenir de tels projets.

Mais ces déploiements ne sont pas sans risque. 73% des DSI interrogés perçoivent l’IoT comme une nouvelle source de vulnérabilité des systèmes et réseaux.

Pour Christophe Fietta, DSI et CTO de Netseenergy (Groupe EDF), l’Internet des objets « change totalement les paradigmes de sécurité, imposant la bascule d’une logique de cloisonnement à une logique de sécurité de bout en bout. »

Une aubaine pour les fournisseurs de ce marché. Selon le cabinet IDC, les dépenses mondiales en matériels, logiciels, solutions de connectivité et services dédiés à l’IoT passeraient de 726 milliards de dollars en 2019 à 1 100 milliards de dollars en 2023.

Or, l’essentiel de la dépense émane des entreprises aujourd’hui. Plus du tiers des investissements provenant des secteurs de la production et des transports.

*L’enquête a été menée en partenariat avec Mitel et Orange Business Services auprès de 102 DSI de la communauté Atout DSI. Une communauté formée en France à l’initiative du spécialiste de la continuité d’activités Sungard AS.

(crédit photo de une © shutterstock)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :