Chrome utilisé par un internaute sur deux en janvier 2015

Editeurs de logicielsNavigateursPoste de travailProjets

Le navigateur web de Google caracole en tête du classement de StatCounter, avec plus de 50 % de parts de marché. Internet Explorer et Firefox restent loin derrière l’offre de Google.

Selon StatCounter, le navigateur web de Google, Chrome, était au plus haut au cours du mois de janvier 2015, avec 51,72 % de parts de marché (PDM). Un internaute sur deux dans le monde utiliserait donc Chrome pour se rendre sur la Toile.

La situation n’est pas inédite, puisque ce butineur est au-dessus des 48 % de parts de marché depuis avril 2014, avec quelques pointes en fin d’année au-delà des 51 %. Internet Explorer reste en seconde position avec 21,16 % de PDM et Firefox en troisième, avec 18,7 % d’utilisateurs. Safari et Opera ferment la marche avec respectivement 4,94 % et 1,67 % de PDM.

Firefox, très populaire en Europe

En Europe, la situation est différente. Si Chrome domine janvier, avec 46,75 % d’utilisateurs, sa présence est moins marquée. Firefox occupe ici la seconde place, avec 25,54 % de PDM, loin devant Internet Explorer (17,64 %), Safari (5,78 %) et Opera (3,06 %).

Le Ballot Screen imposé à Microsoft par la Commission européenne a donc bien permis aux internautes de découvrir, et d’adopter, d’autres offres, Firefox semblant avoir été le butineur qui a le plus profité de cette dynamique.

Même situation en France, où la popularité de Firefox est encore plus importante. Ce dernier reste toutefois derrière Chrome. Voici les parts de marché des butineurs desktop dans l’Hexagone en janvier 2015 :

  1. Chrome : 43,03 % ;
  2. Firefox : 29,09 % ;
  3. Internet Explorer : 18,1 % ;
  4. Safari : 7,71 % ;
  5. Opera : 0,95 %.

À lire aussi :
Firefox 36 veut aller plus loin dans la protection de la vie privée
L’ex-patron d’Opera lance Vivaldi, un navigateur web pour gros surfeurs
Yandex casse les codes des navigateurs web


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur