Conférences tech : où sont les femmes ?

Business

Malgré des avancées, les femmes sont encore sous-représentées parmi les intervenants de conférences dédiées aux technologies.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Minoritaires dans les métiers IT, les femmes sont aussi sous-représentées, voire négligées parmi les intervenants de conférences dédiées aux technologies. C’est l’un des principaux enseignements de l’édition 2020 du rapport « Speak Up » (exprimez-vous) d’Ensono.

Pour ce rapport, la société américaine de services IT a analysé et croisé trois années de données concernant 18 grandes conférences* technologiques. Le Consumer Electronics Show (CES) en fait partie. « Après avoir omis de programmer des keynotes dirigés par des femmes dans ses éditions de 2017 et 2018, le CES a finalement demandé à des femmes de mener 4 de ses 9 keynotes en 2019 », ont souligné les auteurs du rapport.

500 professionnelles anglophones, dont 81% de profils techniques, ont été interrogées sur leur propre expérience. Toutes ont assisté à des conférences tech l’an dernier.

Une minorité figure parmi les orateurs les plus médiatisés.

En outre, 28% des intervenants des discours d’ouverture (keynotes) sont des femmes.

71% d’entre elles estiment que ces grand-messes n’ont pas été pensées (mobilier, matériel audio/vidéo, commodités…) pour faciliter l’inclusion du féminin.

Par ailleurs, 62% déclarent avoir été la cible de propos discriminants concernant leur genre, leur origine ou leur orientation supposée, contre 48% pour l’ensemble du panel.

Aussi, 39% disent avoir été victimes de harcèlement sexuel lors de ces conférences tech, contre 29% pour l’ensemble des professionnelles interrogées.

Changer la donne

Le passage d’événements en présentiel à des éditions virtuelles, Covid-19 oblige, bouleverse les pratiques. Mais la donne change-t-elle fondamentalement ?

Selon une autre étude**, 50% des femmes interrogées disent avoir été régulièrement interrompues ou interpelées lors de leurs interventions en présentiel ou à distance. 38% déclarent que d’autres se sont attribués l’origine et le bénéfice de leur idées…

Malgré tout, Ensono veut croire que la tendance peut évoluer positivement.

La firme recommande donc aux entreprises de : s’appuyer sur les meilleures pratiques du marché, renoncer aux événements qui ne les intègrent pas, solliciter les retours des employé(e)s sur l’inclusion et fournir un dispositif clair de signalement d’abus.

*Adobe Summit, AWS Summit UK, CeBit (dernière éditon en 2018), Consumer Electronics Show (CES), Digital Enterprise Show, Dreamforce, Dublin Tech Summit, Future Decoded, Google Cloud Next, IFA, InfoSecurity Europe, Mobile World Congress, Oracle OpenWorld, RSA APJ, South by Southwest (SXSW), TechCrunch Disrupt, The Next Web, Trusttech.

**« Women in the Workplace » de McKinsey et LeanIn.Org. 329 entreprises et 68 500 employés sont concernés.

crédit photo : by Anna Shvets from Pexels

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Avis d'experts de l'IT