Design soigné et code stabilisé pour LibreOffice 4.4

BureautiqueEditeurs de logicielsLogicielsMacMiddlewarePCPoste de travailProjets
libreoffice

LibreOffice 4.4 propose un design rénové, un nouveau moteur de rendu en OpenGL, des filtres d’import plus nombreux et plus précis et du code de meilleure qualité. Une version réussie.

La suite bureautique open source LibreOffice est récemment passée en version 4.4. Une mouture qui propose un design rénové… mais qui reste dans la continuité. Les développeurs n’ont donc pas souhaité casser les habitudes des utilisateurs, comme Microsoft l’avait fait avec Office 2007.

« LibreOffice 4.4 offre, à mon avis, la plus belle interface utilisateur jamais proposée », explique Jan ‘Kendy’ Holesovsky, membre du comité d’adhésion et responsable de l’équipe de design de la Document Foundation.

« Nous avons achevé la conversion des boites de dialogue, redessiné les barres de menus, les menus contextuels, les barres d’outils, les barres d’état et les règles, afin de les rendre beaucoup plus utiles. Le thème d’icônes monochrome Sifr est étendu, et est maintenant adopté par défaut sur OS X. Nous avons également développé un nouveau sélecteur de couleurs, amélioré la barre latérale afin qu’elle s’intègre plus facilement avec les menus, et retravaillé de nombreux détails de l’interface utilisateur afin de suivre les tendances actuelles. »

De nouvelles fonctionnalités

Un autre changement de fond est apporté à la suite bureautique, qui utilise dorénavant un moteur de rendu graphique basé sur l’OpenGL. Un changement qui permet maintenant de proposer des transitions OpenGL au sein de la version Windows du module de présentation Impress.

Le support des formats de fichiers est amélioré. Les filtres d’import pour les documents Visio, Publisher, AbiWord et les tableaux Microsoft Works sont en progrès. De nouveaux filtres pour les formats PageMaker, MacDraw et RagTime font leur entrée. Enfin, l’interopérabilité avec le format OOXML de Microsoft est améliorée. LibreOffice s’affirme donc toujours plus comme un outil bureautique universel, capable de relire vos vieux documents, dont les formats ont souvent été abandonnés au sein des outils concurrents (dont ceux de Microsoft).

La Document Foundation intègre deux nouvelles polices de caractères libres à sa suite bureautique : Carlito et Caladea. Elles remplaceront les polices de caractères Calibri et Cambria de Microsoft intégrées dans nombre de documents Office. Dernière avancée, la possibilité de signer les fichiers PDF créés à partir de LibreOffice avec vos propres certificats.

Un code de meilleure qualité

Les corrections s’appliquent à un rythme soutenu. 91 bogues ont été détectés sur la dernière release, pour 503 éliminés. À ce rythme, la stabilité de la suite bureautique devrait donc rapidement progresser. LibreOffice 4.4 a corrigé 12 354 défauts, en laissant seulement 106 encore présents.

Le nombre de lignes de code comprenant des termes en Allemand (langue d’origine des premiers développeurs de StarOffice) est passé nettement en dessous de la barre des 10 000. Un élément qui devrait contribuer à faciliter la maintenance du code.

À lire aussi :
LibreOffice se rapproche de l’Open Source Business Alliance
LibreOffice 4.3 améliore l’interopérabilité avec Microsoft Office
Toulouse Métropole économise 1 million d’euros en migrant sur LibreOffice


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur