JavaOne 2009 : le monde Java rassuré

Logiciels

Peu de nouvelles annonces, mais une rencontre exceptionnelle entre deux monstres sacrés de l’informatique.

Cette année, Sun Microsystems a décidé de rassembler trois événements majeurs : la Java University, la CommunityOne West et le JavaOne 2009. Voilà un bon calcul de la part de la compagnie, qui offre ainsi aux développeurs un total de 450 sessions techniques.

La CommunityOne West fut intéressante à plus d’un titre, même si nous pouvons regretter que la communication de la firme ait été trop centrée sur le monde du cloud computing . Fort heureusement, la sortie d’OpenSolaris 2009.06 a apporté un peu d’air frais, et ce, aussi bien dans le monde des serveurs que celui des stations de travail.

La JavaOne 2009 a mêlé les bonnes aux mauvaises nouvelles. Le rachat de Sun Microsystems par Oracle n’étant pas encore finalisé, toutes les feuilles de route semblent figées : point de Java SE 7 ou de NetBeans 6.7 à l’horizon. Une déception. Seuls rescapés, Java 6u14 et JavaFX 1.2 font leur apparition. La compagnie profite également de l’occasion pour mettre à jour discrètement GlassFish Portfolio.

Ces produits se font toutefois voler la vedette par deux invités-surprises, Scott McNealy et Larry Ellison, le premier passant – symboliquement – les rênes de Sun Microsystems au second lors d’une poignée de main historique. Un moment fort… et la fin d’une époque. Le discours de Larry Ellison, aura eu le mérite d’enthousiasmer les développeurs Java présents dans la salle et – par la même occasion – d’inquiéter encore un peu plus les personnes s’intéressant aux autres produits de Sun.

javaone2009.jpg


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur