Le marché du SMS recule en France au deuxième trimestre

Poste de travail

Avec près de 75 millions de cartes SIM en circulation, le marché français mobile poursuit sa hausse. Notamment soutenue par le M2M et les forfaits.

Le marché du mobile a poursuivi sa progression au deuxième trimestre 2013 en France. Le secteur compte, au 30 juin, près de 74,8 millions de cartes SIM en circulation (dont près de 72 millions actives), selon les chiffres provisoires de l’Observatoire des marchés de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes). Soit plus de 4,3 millions de plus qu’il y a un an (+6,1%) et plus de 1,1 million en glissement trimestriel (+1,5%).

Le marché évolue en faveur des forfaits dont le parc dépasse les 58,1 millions d’unités. Le post-payé semble accélérer sa hausse qui atteint les 3,2% par rapport au premier trimestre contre 2,7% les trimestres précédents. La multiplication des offres sans engagement et à bas coût n’est certainement pas étrangère au phénomène. D’ailleurs, 22,3 millions de forfaits commercialisés sont aujourd’hui libre d’engagement. Soit 39% du parc postpayé (en hausse de 3 points par rapport au premier trimestre 2013).

Arcep SIM T2 2013Le M2M en relais

Une tendance qui impacte, par effet de vase communicant, le marché du prépayé. Son volume tombe à 16,6 millions de SIM au deuxième trimestre. Un ralentissement de 3,9% d’un trimestre à l’autre, inférieure au -5,1% du premier trimestre mais largement supérieur aux -1,2% ou -2,3% des 4e et 2e trimestres 2012 respectivement. On comprend pourquoi B&You se désengage du prépayé.

Mais la hausse est particulièrement soutenue par le marché du M2M. L’Internet des objets qui frôle les 6,1 millions de puces SIM. En hausse trimestrielle de 14,6%. Et de près de 56% annuellement contre 11,6% pour le post-payé (forfaits) et -9,5% pour le prépayé. Une croissance quasi exponentielle depuis début 2012. Le M2M s’inscrit donc comme un véritable relais de croissance pour les opérateurs même si les marges n’atteignent pas celles des communications humaines.

Arcep SIM M2M T2 2013Les SMS reculent

Fait inhabituel, le volume de SMS envoyés sur la période est en baisse de 2,2 milliards par rapport au précédent trimestre (soit un “petit” recul de 4,5%) pour plus de 47,5 milliards de textos échangés. Mais la tendance annuelle reste positive avec une croissance de 4,7% par rapport au deuxième trimestre 2012. Le marché avait également connu un recul au troisième trimestre 2012 avant de repartir à la hausse. Hausse quasi continue depuis juin 2009 au moins. Epiphénomène ou début du déclin du SMS au profit des outils plus modernes de messagerie instantanée apportés par les smartphones que l’on constate à l’échelle mondiale ? Début de réponse au prochain trimestre.

 

Arcep SIM SMS T2 2013

crédit photo © Ekaterina Pokrovsky – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes

Silicon.fr fait peau neuve sur iOS

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur