MediaTek compresse la data 4G avec Opera Max

4GMobilitéPoste de travailSmartphones

Le système de compression de données Opera Max s’invite sur les puces ARM 64 bits de MediaTek. Une aubaine pour Opera Software et un avantage concurrentiel pour MediaTek.

Opera Max est une technologie de l’éditeur norvégien Opera Software, permettant de réduire le volume de données consommées en mobilité, via un système de compression placé au cœur d’Android.

Ce dernier s’appuie sur les serveurs de l’éditeur, qui compressent textes, vidéos et photos à la volée (voir à ce propos notre article « Opera Max réduit la consommation de données des terminaux Android »).

Un accès ‘root’ est toutefois nécessaire pour installer cette application sur un smartphone. Opera Software résout ce problème en tentant de se rapprocher des fabricants de terminaux mobiles… voire des concepteurs de puces ARM.

Des puces qui compressent la 4G

Un accord avec l’étoile montant du secteur des semiconducteurs MediaTek, permettra d’intégrer directement cette application au sein des smartphones pourvus de certaines puces 64 bits de la firme taïwanaise.

Deux composants seront livrés en standard avec cette technologie : le MT6732 (4 cœurs 64 bits à 1,5 GHz) et le MT6752 (huit cœurs 64 bits à 2 GHz). Des offres économiques, qui font l’impasse sur les cœurs Cortex-A57, au profit des plus abordables Cortex-A53.

Un galop d’essai qui, s’il est couronné de succès, pourrait se répéter sur d’autres processeurs, tel le tout récent MT6795 équipé de 8 cœurs ARM 64 bits Cortex-A53 cadencés à 2,2 GHz (voir à ce propos notre article « Mediatek dégaine une puce 64 bits pour les smartphones »).


Lire également
Intégration du modem 4G LTE : MediaTek rejoint Qualcomm
Hotknot : MediaTek lance un concurrent du NFC
Snapdragon 210 : Qualcomm met la 4G à portée des smartphones low cost


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur