Radar IT : Licences Oracle ; Le Cloud suce autant ; IBM Power is back ; Français technophobes ; Bing bug

DSIRégulations

L’essentiel et rien que l’essentiel pour les DSI. Retrouvez notre revue de presse IT hebdo de la presse internationale. Cette semaine, les petits arrangements d’Oracle sur Azure, le retour en grâce des puces Power d’IBM et les fausses économies d’énergie du Cloud.

Azure

Des licences Oracle vaporeuses

Comme annoncé en juillet dernier, les applicatifs d’Oracle seront disponibles sur Azure à partir de la mi-mars. Comme on pouvait le craindre, la collaboration entre les deux ennemis risque de se faire aux dépens de leurs clients.  The Register met à disposition le mail qui lève le voile sur une “myriade” de modifications portant sur les licences d’Oracle. Et qui dit licence, dit facturation.

A lire sur The Register

 

Electricité

Le Cloud ne fait pas faire d’économie

Quel est le coût énergétique de l’informatique en nuage ? Celle qui pousserait les datacenters des entreprises dans les poubelles de l’histoire ? Selon le Lawrence Berkeley National Laboratory, un organisme public, elle permettrait d’économiser 8% de la facture que les entreprises payent pour alimenter leurs ressources internes. Deux précisions toutefois. D’une part, le modèle d’analyse utilisé est fourni par Google et, d’autre part, il s’avère que les datacenters virtualisés ne consomment pas plus que leurs congénères du Cloud.

A lire sur Network Computing

 

Processeur

Le retour en grâce de l’IBM Power

Alors que plus de 95% des serveurs produits sont basés sur des processeurs x86, que l’Itanium et le Sparc mènent une vie de niche et que les designs du Britannique ARM ne sont encore prêts à tenir le niveau de puissance de leurs concurrents, il reste une alternative : les indestructibles Power d’IBM. Premier adhérent à l’OpenPower Consortium, Google vient de lâcher qu’il avait conçu son propre serveur à base de Power8, un douze cœurs attendu pour la mi-2014. Quant au Chinois Suzhou PowerCore, il a obtenu d’IBM une licence pour produire ses propres puces. Les plus anciens se souviendront de l’alliance PowerPC, en 1991, qui réunissait IBM, Apple et Motorola.

A lire sur Enterprise Tech

 

Culture

Les Français toujours technophobes

Cela se confirme encore une fois, les Français restent méfiants vis-à-vis du progrès technologique. Parmi les dix pays sondés par Microsoft pour une étude présentée au Forum de Davos, les citoyens des pays émergents expriment le plus d’enthousiasme sur leur avenir numérique. A l’inverse, les Français se placent toujours en queue de peloton.

A lire chez Microsoft (PDF de 18 pages)

 

Sino-censure

Bing sur les doigts

Il est de notoriété publique que tous les grands noms occidentaux du numérique collaborent à la censure d’Internet par le gouvernement chinois. Business is business. Mais il est plus étonnant que la version en chinois de Bing aux Etats-Unis fasse disparaître les résultats susceptibles de choquer la police politique de Pékin. Microsoft ne nie pas la réalité de cette censure. Il l’explique par un simple bug. Encore un coup de l’ordinateur.

A lire sur The Washington Post

 

En complément : nos précédentes revues de presse

Le Radar IT du 7 février 2014

Le Radar IT du 31 janvier

Le Radar IT du 24 janvier

Le Radar IT du 17 janvier

Le Radar IT du 10 janvier

Le Radar IT du 3 janvier

Le Radar IT du 27 décembre

Le Radar IT du 20 décembre

Le Radar IT du 13 décembre 

Le Radar IT du 6 décembre 

Le Radar IT du 29 novembre 

Le Radar IT du 22 novembre


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur