Samsung Galaxy S9: une certification au Brésil semble esquisser des indices

MobilitéSmartphones
samsung-exynos-9

Le mystère plane sur deux modèles smartphones Samsung dans un process de certification par l’agence publique des télécoms au Brésil (ANATEL).

Les sources des indices pour deviner la prochaine configuration des terminaux phares sont parfois déroutantes.

Ainsi, à travers l’agence nationale des télécommunications du Brésil (ANATEL), il semblerait que des informations sur les futurs Galaxy S9 et S9+ signés Samsung aient été divulgués de manière discrète.

Anatel vient en effet de certifier deux smartphones de la marque coréenne équipée de batteries de 3000 mAh et 3500 mAh. Soit les mêmes capacités que les Samsung Galaxy S8 et S8+.

Les documents,  soumis auprès d’ANATEL entre les 20 et 21 décembre 2017, ne mentionnent aucun numéro de modèle de smartphone associé à la série Galaxy S9.

Mais, Samsung devrait conserver de nombreuses caractéristiques des moutures de la génération actuelle.

En premier lieu, la firme sud-coréenne compte maintenir ses positions dans le domaine sensible des batteries. Conserver les mêmes capacités dans un encombrement similaire, voilà qui serait prudent, à la lueur des problèmes de surchauffe de la batterie rencontrée par le Galaxy Note 7.

Les batteries devraient donc être inamovibles et supporter la technologie de recharge rapide, ainsi que les standards de recharge sans fil Qi et PMA. Il serait question d’une puissance pouvant atteindre 15 watts.

Samsung a déjà annoncé, lors du CES 2018, que la série Galaxy S9 serait dévoilée officiellement à l’occasion du prochain Mobile World Congress (MWC), qui commencera le 26 février à Barcelone.

Le flagship de Samsung pourrait donc apparaître sur le marché dès le mois suivant, soit avant la fin du mois de mars 2018.

Le Galaxy S9 devrait conserver la dalle Super AMOLED de 5,8 pouces avec définition QHD+ (1440 par 2960 pixels), tandis que le Galaxy S9+ (ou S9 Plus) serait équipé d’un écran Super AMOLED de 6,2 pouces également défini en QHD+.

Ce dernier devrait se distinguer du S9 par une configuration à deux caméras dorsales et une mémoire vive conséquente de 6 Go, contre 4 Go pour le S9.

Des configurations avec jusqu’à 512 Go de mémoire flash interne seraient également prévues. La firme sud-coréenne a en effet récemment commencé la production de telles puces. Dans sa configuration de base, les terminaux mobiles seraient toutefois proposés avec un espace de stockage de 64 Go.

Il faut s’attendre également à une certification IP68 (protection contre la poussière et étanchéité à plus d’un mètre de profondeur) et un scanner de l’iris de l’oeil de seconde génération. Samsung pourrait aussi introduire une configuration de haut-parleurs stéréo signés AKG (société autrichienne spécialisée dans l’audio).

Les améliorations les plus notables seront toutefois à mettre au registre des SoC (System on Chip). La mouture destinée au marché nord-américain serait pourvue de la puce Snapdragon 845 de Qualcomm tandis que la version pour une distribution internationale intègrerait l’Exynos 9810.

Sera ainsi mise à l’honneur une 4G cellulaire ultra-véloce grâce à un modem « Cat. 18 » capable d’assurer des débits théoriques allant jusqu’à 1,2 Gbit/s.

(Crédit photo : @Samsung)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur